Maroc : L’Etat va céder 8% du captial de Maroc Telecom

Siege-Maroc-Telecom-Rabat-Innovafrica

Le gouvernement compte céder, dans les semaines à venir, un maximum de 8% de la participation du Maroc dans le capital de Maroc Telecom, a indiqué l’opérateur télécoms national.

« Maroc Telecom prend acte d’un courrier reçu de la part du ministre de l’Economie et des Finances concernant l’intention du royaume du Maroc de céder dans les semaines à venir une part maximale de 8% du capital et des droits de vote de Maroc Télécom à travers des cessions de blocs d’actions et d’une offre publique de vente sur le marché boursier marocain », a souligné Maroc Telecom dans un communiqué.

Cette opération se fera à travers la cession de blocs d’actions et d’une offre publique de vente sur le marché boursier marocain.

Maroc Telecom et son équipe de direction se tiennent entièrement mobilisés pour accomplir toutes les démarches qui lui incomberont dans le cadre de ce processus et contribuer ainsi au succès de l’opération, a ajouté la même source.

Une fois les 8% cédés, l’État détiendra encore 22% du capital de l’opérateur historique marocain.

Réalisant plus de 36 milliards de dirhams de chiffre d’affaires en 2018, Maroc Telecom se targue d’avoir plus de 61 millions de clients. Le groupe marocain est présent en Mauritanie, au Burkina Faso, au Gabon, Mali, Côte d’Ivoire, Bénin, Togo, Niger, Centrafrique dernièrement au Tchad. L’opérateur historique marocain, présidé par Abdeslam Ahizoun, emploie plus de 10 000 salariés à travers l’ensemble du continent. Depuis 2013, la multinationale émiratie Etisalat est l’actionnaire de référence en détenant 53% du capital qu’elle a racheté auprès de Vivendi pour 4,2 milliards d’euros.

Related posts

Leave a Comment