31e Congrès des notaires d’Afrique : le numérique au cœur des travaux

31-e-Congrès-des-notaires-d-Afrique-Innovafrica

Le numérique affecte tous les secteurs d’activités. Le notariat n’y échappe pas. Pour leur 31e Congrès, qui s’est achevé ce 4 octobre à Dakar, les notaires d’Afrique ont également planché sur les avantages de la transformation digitale dans leur profession.

Ce n’est pas juste pour être dans l’air du temps. Loin de là ! A l’heure où la transformation digitale s’impose de plus de plus dans le monde du travail, le notariat ne pouvait être en reste. Réunis à Dakar (1er – 4 octobre 2019), les notaires d’Afrique issus de 19 pays membres ont saisi le sens du numérique dans le développement de leur profession

« Les avantages du numérique sont immenses. Et le notariat en Afrique ne peut y couper. En plus du gain de temps et la rapidité dans l’exécution des services aux usagers, il est également source de progrès », a d’emblée déclaré Mme Aissatou Sow Badiane (à droite sur la photo), la présidente de la Chambre des notaires du Sénégal.  Ainsi, le 31e Congrès des notaires d’Afrique, organisé sous l’égide de la Commission des affaires africaines de l’Union internationale du notariat (Caaf) a pris l’option du « zéro papier ». En d’autres termes, explique Abel Hamid Achite Henni (au centre), le président de la Caaf, « des tablettes ont été distribuées aux participants pour mener les travaux du Congrès. »  C’est parce que, selon lui, « les TIC doivent être mises en avant dans la profession du notariat. »

Car, pour Mme Dodo Haoua (à gauche sur la photo), présidente Chambre des notaires du Niger et présidentes du 31e Congrès, « celles-ci sont nécessaires puisqu’elles contribuent à améliorer les services que nous rendons aux populations. »

Lors de ce Congrès, que la capitale sénégalaise abrite accueille pour la quatrième fois, des recommandations sont formulées dans le sens de faire du numérique un pilier important du notariat.

Pour autant, il faut noter que son usage dans cette profession est à ses premiers balbutiements.

Le thème général de ce 31er Congrès des notaires d’Afrique a porté sur : « Déjudiciarisation, Foncier, Numérique ».

Fatou B. DIOP

Related posts

Leave a Comment