Africa Code Week prévoit la formation de 60 000 jeunes au numérique

La quatrième édition d’Africa Code Week (ACW) vient d’être lancée, à Madagascar. Ce programme d’alphabétisation numérique a déjà eu à former près de 2 millions de bénéficiaires à travers tout le continent. Cette année SAP prévoit d’initier 600 000 jeunes au numérique sur 35 pays au mois d’octobre. Pour l’édition 2018, l’accent sera mis le renforcement des capacités pédagogiques et la participation des filles dans le cade de l’initiative #Eskills4gilrs. Lancé en 2015 par SAP CSR EMEA, ACW est soutenu l’Unesco via son programme YouthMobile, Google, le Cape town Science Centre, le ministère fédéral allemand de la coopération et du développement économique (BMZ), ainsi qu’une quinzaine de gouvernements africains et plus de 150 partenaires réseau et une centaine de d’ambassadeurs de 35 pays. Il s’agit de la quatrième édition de ce programme panafricain d’alphabétisation numérique, avec, cette année, un accent particulier sur le renforcement des capacités pédagogiques et la participation des filles dans le cadre de l’initiative #eskills4girls. Avec plus de 25 000 enseignants formés sur les trois dernières années et une moyenne de 72 jeunes initiés au numérique par enseignant formé, les formations de formateurs (TTT) sont la pierre angulaire d’ACW et de son impact durable à l’échelle de tout un continent.

Lancé par SAP CSR EMEA en 2015, ACW se fixe pour objectif de former 70 000 enseignants et de toucher 2 millions de jeunes à l’horizon 2020. Jusque-là, plus de 200 enseignants ont ainsi pu se former au logiciel pédagogique Scratch qui leur permettra d’enseigner la programmation et les compétences numériques à leurs élèves.

A en croire Karolina Telejko, directrice de la responsabilité sociétale d’entreprise en Europe, Moyen-Orient et Afrique et Chef de projet Africa Code Week chez SAP, « de la sensibilisation de tout un continent à l’éducation numérique au renforcement des capacités pour un impact qui s’inscrit dans la durée : Africa Code Week 2018 passe à la vitesse supérieure en étroite collaboration avec les gouvernements, les écoles et le tissu associatif local.et le tissu associatif local. » Les formations dans le cadre d’ACW mettent entre les mains des enseignants les compétences et outils pédagogiques qui leur permettent d’intégrer facilement l’enseignement numérique aux cursus scolaires existants. ACW compte aujourd’hui sur le soutien de partenaires stratégiques comme l’UNESCO à travers son initiative YouthMobile, Google, le Cape Town Science Centre, le Ministère fédéral allemand de la coopération et du développement économique (BMZ), une quinzaine de gouvernements africains, plus de 150 partenaires réseau et une centaine d’ambassadeurs sur 35 pays.

Rendez-vous sur le site www.africacodeweek.org pour savoir comment participer

Papa A. THIAM

 

Related posts

Leave a Comment