Afrique de l’Ouest : le médecin malien Oumar Bagayoko ouvre une formation en e-santé

Parce que « l’e-santé doit être vue comme un outil et non une fin en soi », le professeur malien Ckeik Oumar Bagayoko (photo) va mettre en place un programme de formation inédit dans ce domaine. En effet, le médecin spécialisé dans l’informatique biomédicale et pionnier de la télémédecine, vient d’annoncer le lancement d’un diplôme universitaire (DU) en e-santé dans trois universités d’Afrique de l’Ouest (universités de Bamako, au Mali, Houphouët-Boigny de Cocody, en Côte d’Ivoire et Cheikh Anta Diop de Dakar, au Sénégal). Projet révolutionnaire s’il en est, ce cursus est ouvert aux informaticiens, médecins, décideurs politiques responsables de projets dans la médecine 2.0. L’objectif du professeur Bagayoko étant de rapprocher les soins au plus près des populations isolées. « Pour la sélection des participants, nous regarderons le parcours du candidat et son profil. Le but est aussi de sélectionner des personnes proches de la thématique qui peuvent agir rapidement à l’issue du diplôme », explique celui qui est également le géniteur de Bogou, un logiciel de télédiagnostic.

Ce diplôme panafricain comporte trois modules et se déroulera sur 100 heures. « Les étudiants auront accès à des cours retransmis en direct avec la possibilité de poser des questions au professeur et disposeront de ressources documentaires sur une plateforme dédiée. »Les regroupements physiques, eux, doivent se dérouler dans une des trois universités.

La première session de ce projet financé à hauteur de 50 000 euros par la fondation Pierre Fabre, débutera au premier trimestre 2019. Au sortir de la formation, les étudiants devront être capables de développer des solutions dans le domaine du e-santé, sur mobile ou PC.

Hawa KEITA

Related posts

Leave a Comment