Appui aux startups en Afrique : 90 incubateurs lancent un Manifeste de Politique d’Innovation en direction des pouvoirs publics

En marge du Sommet Transform Africa, qui s’est déroulé à Kigali, du 7 au 10 mai 2018, 90 incubateurs issus de de 32 pays du continent, ont produit un Manifeste de politique d’innovation en Afrique. Le document a été produit à l’issue de la Convention du Centre d’innovation africain, organisée par la i4Policy et la Commission de l’UA, en collaboration avec diverses organisations de réseaux et centres d’innovation à travers l’Afrique. Il propose des recommandations politiques telles que la facilitation de la mobilité des Africains en Afrique, l’adoption de la Déclaration africaine sur les droits et libertés sur Internet, la mise en place d’un environnement réglementaire qui facilite le démarrage d’une entreprise et une baisse d’impôts pour les startups.

Le Manifeste de politique d’innovation en Afrique suggère également la redéfinition des programmes d’éducation avec une large coalition de partenaires, tels que les laboratoires et les espaces civiques, afin de mettre l’accent sur la pensée critique et les compétences numériques, et augmenter les investissements pour accélérer l’innovation locale. Pour Markos Lemma d’iceaddis (Ethiopie), « il est temps d’innover pour la politique en Afrique. »Selon lui, les signatures du Manifeste entendent travailler avec les décideurs pour élaborer des politiques qui fonctionnent pour la communauté de l’innovation.« Nous voulons avoir une relation de coopération et de collaboration »,a-t-il ajouté.

Hawa THIAM

Related posts

Leave a Comment