Après le mobile money, Safaricom teste un service de chat chiffré de bout en bout

Après le transfert d’argent avec la plateforme M-Pesa, Safaricom s’essaie à la messagerie instantanée. L’opérateur de téléphonie mobile teste en effet une application de chat dénommée Bonga (chat en kswahili). Selon les responsables en charge du projet à Safaricom, « Bonga permettra à 28 millions d’utilisateurs du service financier M-Pesa de discuter, d’échanger, en plus du transfert d’argent et du paiement de factures. »
Cette innovation constitue le premier produit sorti des officines d’Alpha, l’incubateur d’innovations de la filiale du groupe Vodacom. En plus de transformer M-Pesa en un service encore plus social, avec Bonga Safaricom pourra ainsi diversifier ses revenus.
L’aspect sécuritaire occupe une grande place dans le dispositif de cette application. Selon Kamal Bhattacharya (photo), le directeur de l’innovation de Safaricom, « les communications sur le nouveau service seront entièrement cryptées de bout en bout. » Après sa phase test, le service devrait être lancé officiellement, d’ici la fin de l’année.

Mouhamed M. DIOP

Related posts

Leave a Comment