Article partenaire – Interview / Mame Thianar Rodolphe Mbengue, Pilote Emirates : « Je vole avec le gros porteur A380, qui est l’un des avions phares de la compagnie. »

First Officer - Mam Thianar Rodolphe Mbengue

Pilote de ligne chez  Emirates, le sénégalais Mame Thianar Rodolphe Mbengue est au commande d’un Airbus A380, l’un des avions phares de l’une des plus grandes compagnies aériennes du monde. Entretien. 

Quel est le processus pour devenir pilote ? Quels sont les bases requises?

Je suis passé par une école d’aviation, aucune étude spécifique n’est requise, même si l’anglais et les mathématiques seront certainement un avantage. Pour obtenir une licence de pilote, il faut entrer en école d’aviation, avoir des fonds propres, des parrainages ou passer par l’armée.

Quel avion utilisez-vous?

Je vole avec le gros porteur A380, qui est l’un des avions phares d’Emirates.

Quelle est la partie préférée de votre travail?

Ce que je préfère en tant que pilote c’est de pouvoir rencontrer différentes personnes et découvrir de nouveaux lieux à chaque vol.

Comment avez-vous évolué avec Emirates?

Vivre à Dubaï et travailler avec Emirates m’ont permis de vivre des expériences inestimables en tant que pilote et en tant que personne.

Quelles qualités particulières apportez-vous à l’équipe?

Je pense qu’avoir la capacité de bien travailler en groupe est la meilleure qualité qu’un individu puisse avoir dans cette profession. Je suis également très fiable et je porte une attention particulière aux détails.

Qu’est-ce que tu aimes dans ton travail ?

J’adore être à Sydney cette semaine et à Barcelone la semaine suivante. Rien que d’y penser c’est fascinant.

Diriez-vous que travailler avec Emirates a changé votre vie ? Si c’est le cas, comment ?

Travailler avec Emirates a certainement eu un impact positif sur ma vie, c’est une expérience complètement différente.

Qu’est-ce ça fait de vivre à Dubaï ?

Dubaï est un endroit où il fait bon vivre, il y en a pour tous les goûts. Je peux toujours explorer davantage ce que Dubaï a à offrir lorsque j’ai des invités. Nous les emmenons généralement dans les centres commerciaux, les Dubai Parks and Resorts et les souks (marchés) de Deira. Dubaï est également un pays sûr et il y a de nombreuses possibilités pour les personnes à la recherche d’emploi.

Qu’est-ce vous aimez faire pendant votre temps libre ?

Pendant mon temps libre, je passe du temps avec ma femme. Nous jouons au tennis ou faisons de la natation. Nous aimons également goûter à des cuisines différentes en dînant dans de nouveaux restaurants ou en discutant autour de notre menu brunch préféré.

Qu’est-ce qui vous manque le plus au Sénégal ?

Ce qui me manque le plus au Sénégal, c’est ma famille, ma mère, mon père, mes neveux et nièces et l’ambiance de Dakar. Bien que, grâce à ma femme, j’ai toujours un peu chez moi, ici à Dubaï.

Dans combien de pays avez-vous voyagé jusqu’à présent ?

Tout ce que je peux dire c’est que j’ai voyagé dans la plupart des destinations desservies par l’Airbus A380. Je m’en tiens à un proverbe français dit « quand on aime quelque chose, on ne compte pas ».

Quels sont vos destinations préférées ?

La Thaïlande, l’Espagne et les Iles Maurice viennent en première position sur ma longue liste de destinations favorites. La nourriture en Thaïlande est excellente et j’aime marcher dans la ville et rencontrer des gens. Je trouve cela fascinant de découvrir de nouveaux lieux et de voir les gens gérer leurs affaires, je me rends compte à quel point nous sommes semblables en tant qu’êtres humains.

Quelles destinations aimerais-tu visiter?

J’aimerais visiter la Norvège, la Suède et la Finlande un jour.

Tes 3 meilleurs conseils voyage ?

Mes conseils voyage sont les suivants: mettre tout ce dont on n’a pas besoin en soute pour voyager léger, arriver tôt à l’aéroport et boire beaucoup d’eau pendant le vol.

Il faut aussi essayer de voyager en groupe, on en apprend beaucoup et c’est toujours intéressant.

Un dernier mot ?

J’encourage tous ceux qui rêvent de devenir pilote à ne jamais baisser les bras et à toujours croire en eux-mêmes.

Vos origines, qui que vous soyez, ne devraient jamais empêcher à une personne de réaliser son rêve. Tout ce dont on a besoin c’est une bonne attitude.

 

*Le titre et le chapeau sont de la rédaction

Related posts

Leave a Comment