Banque digitale : « l’Afrique subsaharienne, terre d’invention de la banque du futur » » (Auteurs)

Fintech-les-banques-contre-attaquent-Innovafrica

Aujourd’hui « la Valley où s’invente la banque du futur, c’est en Afrique subsaharienne qu’elle se trouve. » C’est à cette conclusion qu’Yves Eonnet et Hervé Manceron sont parvenus dans leur ouvrage, « Fintech : les banques contre-attaquent », paru ce 25 septembre 2018. Lors de la présentation de ce livre, à Paris, les deux auteurs estiment qu’au moment ou l’essor des fintechs bouscule le secteur bancaire des pays développés, les pays émergents, notamment les banques africaines, ont su prendre avantage de cette révolution technologique.

Dans leur analyse de la révolution que constitue l’avènement du digital banking, Eonnet et Manceron montrent que les fintechs se sont révélées être en Afrique Subsaharienne des outils d’inclusion financière. Ainsi, dans un paysage très faiblement bancarisé (5 à 15% de taux de bancarisation en moyenne dans les pays d’Afrique) mais dont la croissance en terme d’accès aux smartphones est la plus rapide au monde (+350% de progression entre 2007 et 2016), le digital banking constitue la solution à la bancarisation traditionnelle permettant de pallier aux insuffisances en infrastructures bancaires.

Deuxième constat majeur de l’ouvrage : l’engouement pour les solutions digitales bancaires en Afrique subsaharienne fait de la région une source d’inspiration pour le reste du monde. Ce qui pousse Yves Eonnet, co-auteur, à affirmer : « En matière d’innovation disruptive, le poids des systèmes installés est un obstacle toujours difficile à franchir pour les banques. L’absence de systèmes existants en Afrique la libère de ces contraintes et lui permet de réaliser ses projets d’inclusion financière.  Elle est en train de faire un saut technologique en déployant la banque digitale pour servir ces nouvelles populations. C’est ainsi que l’Afrique invente sous nos yeux la banque du futur.»

Yves Eonnet et Hervé Manceron sont par ailleurs les fondateurs de TagPay, qui développe des solutions financières mobiles pour les banques classiques.

Fatou B. DIOP

 

Related posts

Leave a Comment