Concours interne d’éloquence d’Orange : Huit pays d’Afrique et du Moyen-Orient en lice

Fort du succès de la première édition du concours d’éloquence (2017), Orange remet ça. Mieux, pour cette année 2018, l’entreprise télécoms a innové. En effet, la seconde édition du concours d’éloquence a enregistré la participation d’autres pays francophones où le groupe est présent. Pas moins de huit nationalités ont pris part durant le mois de mai dernier, à différents concours d’éloquence : Côte d’Ivoire, France, Guinée, Madagascar, Mali, Maroc, Sénégal et Tunisie. Ainsi,

ce sont plus de 100 communicants en France et dans la région Moyen-Orient / Afrique qui ont bénéficié d’une formation dispensée par le Cours Florent Executive, ainsi que d’un accompagnement avec Guillaume Prigent, Professeur d’art oratoire.D’après le communiqué du groupe, « Précurseur, Orange est la seule entreprise du CAC 40 à organiser un concours d’éloquence interne à échelle internationale. » Cette compétition permet aux salariés communicants d’Orange d’acquérir, via une initiative originale, alliant apprentissage et expérimentation, une compétence clé qui sera utile tout au long de leur carrière.

Au terme de la première phase, la vingtaine de finalistes se retrouve aujourd’hui, 12 juin 2018, pour la grande finale du Concours d’éloquence à l’Amphithéâtre d’Honneur de l’Ecole des Beaux-Arts de Paris.

Le jury évaluera les candidats sur des critères tels que la qualité de l’expression orale et la qualité de l’argumentation. Béatrice Mandine, la directrice exécutive Communication et Marque chez Orange, remettra les prix aux 3 grands gagnants.

Dieylani CAMARA (Stagiaire)

Related posts

Leave a Comment