Côte d’Ivoire : L’Uemoa lance deux plateformes web pour booster les échanges intra régionaux

Dans le cadre du reliquat 10 du Fond européen de développement (Fed), l’Union économique et monétaire de l’Afrique de l’Ouest (Uemoa), en partenariat avec le Centre du commerce international, organise une table ronde sur deux jours (27 et 28 mars 2018) à Abidjan, sur le thème « Le numérique au service du commerce et de la facilitation des échanges. Elle procédera par la même occasion au lancement de deux plateformes web dans ce sens.

La table ronde sera l’occasion de discuter sur le l’apport du numérique dans la facilitation des échanges, notamment au niveau de la zone Uemoa. D’après le communiqué de l’événement, il s’agira de voir « comment les outils numériques (supports pour le e-commerce ou système d’alerte) peuvent contribuer à assainir l’environnement juridique, institutionnel et opérationnel des affaires pour mieux favoriser les échanges intra régionaux. » Ces échanges, faut-il le rappeler, n’ont représenté que moins de 15% ces dix dernières années.
Le programme de ces deux jours de rencontre est scindé en deux. C’est au premier jour que se tiendra le panel de discussion sur le numérique au service du commerce et de l’intégration régionale, qui verra la participation de M. Souleymane Diarassouba, ministre ivoirien du Commerce, entre autres personnalités. Auparavant, il sera procédé au lancement de la plateforme Connect Uemoa et du Mécanisme d’alerte des obstacles au commerce (Maoc).
Connect Uemoa (www.connectuemoa.com) est une plateforme qui met à la disposition du secteur privé ouest-africain et des partenaires d’affaires et investisseurs étrangers toutes les informations facilitant la concrétisation d’opportunités commerciales.
Quant au Maoc (www.obstaclesaucommerce.org/UEMOA), il permet aux opérateurs commerciaux d’alerter les autorités nationales et régionales des obstacles au commerce qu’elles rencontrent lors de l’exportation ou l’importation de leurs biens dans la sous -région. Ce faisant, les décideurs politiques peuvent ainsi prendre les décisions idoines pour lever lesdits obstacles et ainsi fluidifier les échanges commerciaux.
La table ronde prendra fin, le 28 mars 2018 par un atelier de formation des points focaux nationaux à l’administration et la promotion des deux plateformes web.

Mouhamed KEBE

Related posts

Leave a Comment