DHL fidèle partenaire du plus grand événement e-Commerce d’Afrique

dhl-e-commerce-Innovafrica

DHL Express en Afrique subsaharienne (ASS) a annoncé s’être une nouvelle fois engagée en tant que sponsor principal de la Conférence et Exposition DHL e-Commerce Africa 2019. L’événement se tiendra au Cape Town International Convention Center, les 19 et 20 mars 2019. Le thème, cette année, porte sur : « Conquering Scale » (À l’échelle de la concurrence).

Produite par DHL, la conférence et exposition e-Commerce Africa est organisée par la société sud-africaine Kinetic. Elle est l’une des plus grandes opportunités en Afrique pour rassembler les acteurs du secteur du commerce électronique. « Le commerce électronique permet aux entrepreneurs et aux PME d’entrer en contact avec une large base de clients et de se développer rapidement, ce qui accélère la demande en services d’assistance. La croissance du commerce électronique a donc un effet d’entraînement sur de nombreuses autres industries sur le continent », a dit Steve Burd, vice-président en charge des ventes chez DHL Express Afrique subsaharienne, cité dans un communiqué.
L’événement de cette année offre aux participants l’occasion d’écouter des leaders d’opinion de premier rang, tant en Afrique que dans le reste du monde, sur les stratégies novatrices qui ouvriront des possibilités de commerce électronique les  années à venir. Des représentants des plus grandes sociétés de technologie, de commerce de détail, des secteurs bancaires et juridiques du continent seront présents pour partager leur expérience et échanger des connaissances avec les participants.

C’est pourquoi Terry Southam, directeur général de Kinetic  ne cache sa joie « de compter sur un leader du marché tel que DHL, pour (nous) aider à organiser deux événements clés de l’e-commerce sur le continent cette année. »

Selon le rapport « Lions Go Digital » du McKinsey Global Institute, le commerce électronique et les technologies financières représentent deux des plus grandes opportunités de croissance en Afrique, la croissance du marché des technologies mobiles étant le moteur de ces deux secteurs. « Plus de la moitié des consommateurs urbains africains disposent déjà d’appareils connectés, et ce nombre ne cesse d’augmenter. Les achats en ligne en Afrique pourraient représenter jusqu’à 75 milliards de dollars en ventes au détail à l’horizon 2025 », peut-on lire dans cette étude.

Fatou B. DIOP

 

Related posts

Leave a Comment