Digitalisation des paiements : L’Etat sénégalais en mode Fast Track

Moussa-Touré-directeur-de-la-monnaie-et-du-crédit-Sénégal-Semaine-de-l-inclusion-financière-Innovafrica

L’Etat du Sénégal est en plein dans la digitalisation des paiements. M. Moussa Touré (photo), le directeur de la Monnaie et du crédit est largement revenu sur les nombreuses prises pour favoriser l’inclusion financière, lors d’un panel dans le cadre de la Semaine de l’inclusion financière.  

La digitalisation des services pour favoriser l’inclusion financière, n’est pas qu’un simple concept à la mode pour le Sénégal. Pour preuve, des mesures ne cessent d’être prises et des actions concrètes menées par l’Etat. A l’occasion de la Semaine de l’inclusion financière (18-23 novembre 2019), un événement organisé par l’Agence nationale de la Bceao et United Nations Capital Development Fund (UNCDF), le nouveau directeur de la Monnaie et du crédit, a listé, sans être exhaustif, les réformes prises par le Sénégal dans ce sens. Et M. Moussa Touré,  d’énumérer : « l’externalisation du paiement des bourses des étudiants au niveau au niveau des guichets automatiques de banque, la mise en place d’un système de paiement électronique  des droits et taxes assimilés au niveau de la Douane,  l’introduction d’un système de télépaiement des impôts , droits et taxes et redevances, le plafonnement à cent mille francs du paiement en espèces des impôts,  taxes , droits  et redevances, le projet de  mise en place d’une plateforme monétique par la Direction générale du trésor et de la comptabilité publique en vue de la digitalisation des pensions de retraite des agents de l’Etat et d’autres  transferts du gouvernements comme les bourses de sécurité familiale, etc. » Selon M. Touré, l’Etat du Sénégal ne veut s’arrêter en si bon chemin. En effet, indique-t-il, « l’Etat s’est engagé dans des politiques d’informatisation de ses services publics en adoptant les textes visant à favoriser la bancarisation et la promotion des paiements électroniques au niveau des services de l’Etat notamment  des paiements de type gouvernement vers personne. »
Dores et déjà, le réseau du trésor public du Sénégal est connecté depuis octobre 2016 au système de paiement Sica Star de l’Uemoa. « Cette connexion, a permis de traiter les chèques, les virements et les effets de commerce avec célérité et dans des conditions optimales de sécurité. » Touré n’a pas maqué de formuler des des recommandations dans le sens d’une accélération de la transformation digitale, « afin de favoriser le climat d’une économie ouverte et connectée avec l’avènement des nouveaux acteurs de la fintech et des géants d’internet et du mobile. »Le directeur de la Monnaie et du crédit du Sénégal intervenait lors de la troisième journée de la Semaine de l’inclusion financière sur le thème :  « La digitalisation au service de l’inclusion financière : les enjeux de la digitalisation des paiements de l’Etat et des chaînes de valeurs agricoles ».

Related posts

Leave a Comment