Digitalisation des services : Senelec signe un accord de partenariat avec Endis et EDF

Pour offrir des services de qualité à ses clients de plus en nombreux et exigeants, la Société sénégalaise d’électricité (Senelec) entend renter en plein dans la digitalisation, en signant un accord de partenariat avec deux sociétés françaises.

Dans un souci de modernisation de ses services, la Senelec se met dans l’air du temps. Pour cela, quoi de mieux indiqué que de sauter dans le train de la digitalisation ? Pour le directeur général de la société sénégalaise en charge de l’électricité (Senelec), la réponse coule de source : « Nous vivons déjà dans une phase de digitalisation avec tous ces objets connectés et interconnectés. Nous ne pouvons pas ne pas tenir compte de tout cela dans notre environnement pour faire évoluer le secteur de l’énergie. » C’est pourquoi, la société qu’il dirige vient de signer un accord de partenariat avec ces homologues françaises, Enedis/think Smart Grids et EDF. Cette coopération, selon M. Makhtar Cisé (au centre sur la photo), s’inscrit dans les échanges d’expérience et de savoir-faire.
Pour le président du directoire d’Enedis, Philippe Monloubou, il s’agit d’un « accord technique, stratégique, générateur de valeur, en ce sens qu’il engage le Sénégal et ses partenaires dans la transition énergétique. »
La Senelec s’était déjà dans un processus de digitalisation via sa filiale Akilee, dans laquelle elle détient 34% des actions. Ainsi ambitionne-t-elle des technologies et solutions énergétiques encore plus innovantes.
Ce qui passe, entre autres, par le développement de la domotique et des objets connectés, mais également par la modernisation de la relation opérateur/client à travers la numérisation et la dématérialisation des procédures (facture, push, sms ou mail, paiement en ligne ou via mobile).


Mouhamed KEBE

Related posts

Leave a Comment