Edtech : Des investissements évalués à 250 milliards de dollars d’ici 2020

Edtech-Elearning-Kigali-Innovation-Edtech

Aujourd’hui, le marché mondial de l’éducation est estimé à environ 5 milliards de dollars. S’agissant des investissements dans la technologie de l’éducation, ils atteindront à eux seuls plus de 250 milliards de dollars d’ici 2020 ; c’est à dire dans deux ans. C’est ainsi que les entreprises Edtech se sont lancées en plein dans ce secteur à fort impact social et avec une niche inestimable d’opportunités pour les investisseurs. Dans ce contexte mondial, l’Afrique est en train de devenir l’un des marchés d’apprentissage en ligne les plus dynamiques. Dans des pays comme l’Afrique du Sud, le Kenya ou encore le Nigeria, les sociétés Edtech, en particulier dans les plateformes de démarrage, bénéficient peu ou prou de financements de plus en plus importants. Mais en règle générale, les spécialistes estiment que les startups d’innovations dans le domaine de l’Edtech manquent de soutien.  Ces dernières font face à des obstacles majeurs à la croissance, qui ont pour noms : manque de fonds de démarrage, moyens techniques ou encore accès aux ventes.

C’est pour résoudre ces difficultés qu’intervient l’incubateur Injini, avec des solutions mêlant soutien et accompagnement, investissement et mise en relation et suivi à long terme. Pour que la technologie serve avec succès le marché de l’apprentissage et du développement, les experts estiment qu’il est nécessaire de comprendre la motivation des investisseurs et de leurs partenaires, ainsi que la manière dont l’argent est versé dans les entreprises Edtech et dans leur écosystème. La conférence eLearning de Kigali (26-28 septembre 2018), à l’initiative d’Invest in Africa Now! et Injini, sera en ce sens une bonne occasion de discuter de cette thématique et de tant d’autres en lien avec l’usage des TIC dans le développement de l’apprentissage et l’enseignement et leur financement.

Hawa THIAM 

Related posts

Leave a Comment