EdTech : Une startup éthiopienne lève 2 millions d’euros pour former et placer les talents africains

Gebeya-Orange-Digital-ventures-Partech-africa-Innovafrica

Cet investissement de 2 millions de dollars aide la startup Gebeya, une EdTech basée en Ethiopie, qui cherche à résoudre le problème de la pénurie de talents dans la Tech, par la formation de jeunes Africains technologies et leur placement dans des entreprises et des startups dans le monde entier.

La levée de fonds de la startup Gebeya, une EdTech basée en Ethiopie, vise à participer à résoudre le problème de la pénurie de talents dans la Tech, par la formation de jeunes Africains technologies et leur placement dans des entreprises et des startups dans le monde entier. Elle a été co-menée par Orange Digital Ventures Africa, Partech Africa et Consonance Capital. Par cet investissement, et aux côtés de Partech Africa et Consonance Capital, Orange confirme ses engagements en faveur de l’entreprenariat dans la Tech en Afrique, en s’appuyant sur son programme d’investissement dédié, Orange Digital Ventures Africa, créé en 2017.

L’entreprise télécoms souhaite accompagner Gebeya, (« marketplace » en Amharic, langue nationale éthiopienne), dans la recherche d’opportunités commerciales y compris avec ses filiales en Afrique (sa filiale ouest africaine Sonatel est déjà cliente de la start-up) et soutenir son expansion en Afrique francophone. Au cours des trois années qui ont suivi sa création, Gebeya a permis à plus de 600 talents spécialisés dans la tech de valider son programme de formation ; 45 % d’entre eux ont d’ores et déjà trouvé un emploi par le biais de la plateforme. « De l’e-commerce aux télécommunications en passant par la finance, Gebeya a su bâtir un portefeuille de clients solides, en collaborant avec des sociétés internationales déterminées à apporter, au sein de ces secteurs, des changements durables », indique le communiqué.

« Démocratiser les talents dans le domaine des technologies en Afrique »

Pour Amadou Daffe, fondateur et CEO de Gebeya, « cet investissement permettra de financer le lancement de plusieurs initiatives essentielles pour cette phase décisive de développement, et amorcer notre croissance future. Il devrait également nous permettre de concrétiser notre ambition de démocratiser les talents dans le domaine des technologies en Afrique. »

Gebeya envisage de renforcer son équipe de direction afin d’accroître son leadership sur le plan stratégique et opérationnel, et de dynamiser ses activités futures. Dans sa volonté de s’étendre à l’Afrique de l’Ouest francophone, Gebeya mettra tout en œuvre pour former de nouveaux talents de la tech, appelés à jouer un rôle central dans la transformation numérique de l’Afrique.

Enfin, la société travaillera au déploiement de sa plateforme web de mise en relation talents / entreprises, avec l’ambition de devenir le « hub » privilégié pour les entreprises cherchant à identifier et mobiliser des développeurs de talent.  Elle garantira à ses clients une parfaite transparence et leur permettra de choisir les ingénieurs les mieux qualifiés sur le continent, tout en luttant contre la hausse du chômage chez les jeunes en Afrique. Selon Marième Diop d’Orange Digital Ventures « l’écosystème (numérique africain) est en croissance rapide et les investissements dans les startsups Tech montent en flèche, pourtant, la rareté des talents qualifiés demeure. » Cet investissement constitue ainsi une contribution non-négligeable, inspirante et à renouveler.

Related posts

Leave a Comment