Expresso Innovation Challenge :  Mjangale, Sunubus et Ayyana Tech sur les marches du podium

Les trois lauréats du concours Expresso Innovation Challenge sont connus. Il s’agit respectivement des projets Mjangale, Sunubus et Ayyana Tech. Le jury de cette première édition ont rendu leur verdict, hier, 4 juillet 2018, à Dakar.

Représenté par son CEO et co-fondateur, Babacar Diop (photo), lors du pitch devant un jury d’experts, Mjangale a été fondée en 2014. La solution proposée souhaite relever le défi de la vulgarisation des technologies de l’information et de la communication, en les rendant accessibles au plus grand nombre. Cela dès le bas âge. Actuellement en déploiement, le projet est dans sa phase active, depuis 2017. C’est ainsi qu’un programme de formations en création de sites web, développement de logiciels, etc., pour enfants et adultes sont mis en place. L’objectif étant, selon Babacar Diop, de « dispenser auprès des populations les plus vulnérables économiquement les aspects de l’informatique pour leur ouvrir l’accès à des carrières professionnelles dans les Sciences, Technologies, Ingénierie et Mathématiques (STEM, en anglais). »Avec un partenariat avec une ONG de Dakar, la plateforme Mjangale, qui bénéficie d’antennes à Dakar, Thiès et Ziguinchor, sera bientôt dupliquée en Côte d’Ivoire. Mjangale empoche ainsi 5 000 dollars en plus d’un important programme d’accompagnement de la part de l’opérateur télécoms.

La startup Sunubus, représentée par Serigne Saliou Mbacké Ndiaye, propose, quant à elle une application mobile collaborative et prédictive de géolocalisation des bus de transport en commun. Selon ses trois géniteurs, la solution Sunubus fonctionne comme suit : « Les utilisateurs partagent  leurs positions en temps réel sur l’application qui permet aux autres utilisateurs de savoir précisément quel bus prendre à quel moment pour une destination donnée. » Sunubus s’est vu attribué un chèque de 3 000 dollars.

Le troisième Awarddu Expresso Innovation Challenge est allé à Ayyana Tech, une startup spécialisée dans les objets connectés. Représentée par Guedel Ndiaye, à l’occasion du pitch devant le jury du concours, « le produit phare d’Ayyana Tech s’adresse aux agriculteurs et exploitants d’espaces verts. » Concrètement, il s’agit grâce à cette solution de pouvoir détecter la nature des sols d’un environnement donné pour conseiller de façon très précise les agriculteurs sur le choix et la méthode de culture optimale. L’innovation permet également de « gérer à distance le système d’arrosage des espaces en fonction de leurs besoins réels », expliquent les trois fondateurs d’Ayyana Tech. Ils repartent avec un financement de 2 000 dollars.

Au départ, ils étaient dix startups à avoir été choisis sur cinq-cents candidatures. La seconde édition aura lieu en septembre 2018.

Amadou BA

Related posts

Leave a Comment