Global Fintech Index : L’Afrique abrite six des principaux hubs mondiaux

Fintech-City-Index-2020-Global-Fintex-Index-Innovafrica

L’Afrique abrite six des principaux fintech mondiaux, d’après le classement Fintech City Index, qui identifie les pôles émergents, les sociétés fintech et les tendances. Dakar occupe la 9e place africaine et la 209e mondiale.

D’après le classement mondial des villes Fintech City Index 2020, l’Afrique abrite certains des hubs fintech à la croissance la plus rapide au monde. Quatre villes africaines – Johannesburg, Nairobi, Lagos et Le Cap – figurent dans le top 100 des villes les plus importantes au monde pour les entreprises de technologie financière.

L’Afrique du Sud et le Kenya font partie des 50 pays les plus fintech au monde, suivis de près par le Nigeria et le Ghana.

Le Global Fintech Index (GFI), établi par Findexable, est le premier classement mondial, de toutes les villes dans lesquelles il existe un cluster de technologies financières.

Fintech-City-Index-GFI-Innovafrica

Classée première africaine, l’Afrique du Sud, compte, à elle seule, cinq villes présentes dans le classement des principaux Fintech internationaux.

Dakar se classe à la 9e place au niveau africain. Au niveau mondial, la capitale sénégalaise occupe la 209e marche.

Le classement mondial des villes Fintech City Index 2020 identifie les pôles émergents, les sociétés fintech et les tendances.

En haut de la liste mondiale se trouve la région de la baie de San Francisco, suivie de Londres, New York et Singapour. Les États-Unis arrivent également en tête de la liste des pays les mieux dotés en technologie financière, suivis par le Royaume-Uni et Singapour.

Related posts

Leave a Comment