Sénégal-Inclusion économique des femmes : La Banque mondiale plaide pour l’accès à la commande publique des PMEF

WeFi-accès-des-femmes-à-la-commande-publique-sénégal-banque-mondiale-Innovafrica

Partenaire d’exécution du We-Fi, au Sénégal, la Banque mondiale, représentée par Mme Sophie Naudeau, chargée du développement humain au Sénégal et environs, a lancé le 23 janvier 2020, un projet visant à établir un lien entre la commande publique et les PME appartenant à des femmes, ou PMEF.

33% des entrepreneurs sénégalais sont des femmes. Un bon taux ? Pas assez aux yeux de la Banque mondiale, qui a initié le WeFi. Initiative de financement en faveur des femmes entrepreneurs, en français, le WeFi – est « une collaboration mondiale entre plusieurs gouvernements et banques multilatérales de développement qui a comme objectif d’alléger les contraintes financières et non financières auxquelles sont confrontées les PME dirigées par ou appartenant à des femmes. »

En d’autres termes, ce projet déployé en collaboration avec Onu Femmes plaide la participation véritable des femmes dans les marchés publics. Ceci consiste, selon Mme Sophie Naudeau, chargée du développement humain au Sénégal et environs pour la Banque mondiale, « à améliorer la connaissance des PMEF par rapport aux procédures de passation des marchés publics ainsi qu’à renforcer leur capacité à long terme en matière de compétences managériales et socio-émotionnelles et de réseautage, entre autres. »

Bien que les données aujourd’hui manquent, l’expérience montre que les PMEF souvent n’ont même pas connaissance des marchés publics, a-t-elle fat savoir. Qu’à cela ne tienne ! « L’objectif du projet WeFi étant de développer les capacités des PMEF à répondre aux opportunités conséquentes sur le marché public. Les marchés publics représentaient 17% du PIB du Sénégal en 2017, une opportunité considérable pour stimuler l’entreprenariat féminin. Pour qu’il puisse en profiter pleinement, il faut « à la fois une règlementation adéquate au niveau national et des PMEF outillées à répondre fructueusement à la commande publique », a plaidé Mme Naudeau.

Related posts

Leave a Comment