Inclusion Financière : Les TIC au service de l’employabilité des jeunes du Sénégal

Groupe_de_travail_UNCDF_Finace_digitale_Inclusion_financière_Innovafrica

Sur le thème : « Inclusion financière, nouvelles technologies et employabilité des jeunes au Sénégal », l’UNCDF a tenu le 21 mars, à Dakar 2019, son premier Groupe de travail de l’année consacrée à la fiance digitale.

Le numérique constitue une opportunité pour l’employabilité des jeunes au Sénégal. C’est la conviction de l’UNCDF qui a guidé l’organisation du premier Groupe de travail de l’année consacrée à la finance digitale.

Pour Mathieu Soglonou, coordonnateur régional Afrique de l’Ouest, « le digital renferme diverses opportunités pour l’emploi des jeunes. Et l’UNCDF s’est toujours engagé à les accompagner en termes d’informations, de formation ou de financement. »

Partenaire de l’organisme onusien, la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Bceao) a présidé ce premier Groupe de travail de l’année 2019. A en croire Mariétou Sow Diagne, « les jeunes constituent une cible importante dans la stratégie d’inclusion financière de la Bceao. Ce qui ne saurait être réalisée sans qu’ils ne soient adressés comme il faudrait. » Ce à quoi l’Etat du Sénégal s’attèle l’avènement de la microfinance à l’aube des années 2000. Aujourd’hui, « l’accès aux services financiers digitaux cadre parfaitement avec notre politique d’inclusion financière », a expliqué Alioune Ndiaye, le directeur de la Monnaie et du crédit au ministère sénégalais des Finances. A ce titre, « l’Etat sénégalais mise beaucoup sur la finance digitale comme outil majeur de l’inclusion financière », a-t-il ajouté.

Des initiatives de l’Agence nationale pour l’emploi des jeunes (Anpej) dans le domaine de l’e-Agriculture ou du e-Learning ont été présentées et des travaux de groupe sur l’employabilité des jeunes via les TIC ont également rythmés ce premier Groupe de travail 2019.

Hawa THIAM

Related posts

Leave a Comment