Inclusion financière : une progression de 35% de pénétration de la téléphonie mobile dans les ménages ivoiriens

En Côte d’Ivoire, le nombre d’abonnés aux opérateurs de téléphonie mobile est nette progression. Au 30 septembre 2017, le taux de pénétration affichait 35%. Une aubaine pour les services de transactions financières qui développent des applications de monnaie mobile. Et les Ivoiriens s’y adaptent rapidement. « Il y a aujourd’hui plus d’Ivoiriens titulaires d’un compte bancaire mobile que d’un compte bancaire classique », a d’ailleurs constaté Bruno Nabagné Koné, le ministre de la Communication, de l’Economie numérique et de la Poste. Il animait une conférence de presse, à Abidjan, au cours de laquelle il présentait le bilan de l’année écoulée et les perspectives 2018 de son département. Avec cette forte pénétration du mobile au cours des cinq dernières années, la monnaie mobile a permis à la Côte d’Ivoire d’améliorer sensiblement le taux d’inclusion financière des populations. M. Koné de rappeler que « les transferts d’argent par téléphonie mobile sont maintenant utilisés de manière courante. De ce fait, notre pays se classe au 5ème rang mondial en termes de proportion des ménages utilisant ce service. » Cependant, si la monnaie mobile est aujourd’hui acceptée dans la grande distribution, le déploiement de solutions de paiement marchand en point de vente bute sur l’absence d’interopérabilité des plateformes.

Hawa THIAM

Related posts

Leave a Comment