INTERVIEW – Tarek Abou-Zeinab, Directeur de Regus Afrique francophone : « Regus est plutôt une plateforme communautaire et un incubateur de talents. »

Tarek-Abou-Zeinab-Directeur-Regus-Afrique-Innovafrica

Avec 2,5 millions de clients dans le monde, Regus est le leader mondial des espaces de travail flexibles à destination des entreprises : bureaux privés, coworking, salles de réunions, etc. La société est présente dans 21 pays d’Afrique. Place du numérique dans les offres de services, transformation digitale des entreprises, perspectives de partenariats avec des structures sénégalaises, et déploiement vers d’autres régions d’Afrique, etc. En visite à Dakar, Tarek Abou-Zeinab, le directeur de Regus Afrique francophone a répondu aux questions d’INNOVAFICA.NET.

Quel est le but de votre visite au Sénégal ?

Ma visite vise à rencontrer nos équipes sur place ainsi que nos clients. Ce sont des entreprises de différentes tailles et secteurs d’activité. Ma venue vise également à observer sur le terrain le dynamisme de l’entrepreneuriat sénégalais. Je décèle aussi les possibilités de développement de Regus au Senegal.

Quels sont les services offerts par Regus au Sénégal, et globalement en Afrique ?

La vocation de Regus est de faciliter la vie des entrepreneurs avec des espaces de travail flexibles, des bureaux clés en main et évolutifs avec tous les services : secrétariat téléphonique, gestion du courrier, domiciliation, bureau virtuel, connexion très haut débit et sécurisée… Ces services sont offerts à nos 2,5 millions de clients dans le monde. L’Afrique est en pleine croissance et nos équipes sont « aux petits soins » pour les entrepreneurs du continent en leur offrant un cadre idéal pour développer leur activité.

Au Sénégal, qui sont les entreprises et structures qui font appel à vos services ?

Le spectre est large : des entreprises internationales, des startups, des petites et moyennes entreprises… Il y a une grande diversité des secteurs d’activités. Nous recevons le plus souvent des sociétés qui viennent de s’implanter au Sénégal et qui ont besoin d’espaces de travail immédiatement prêts à l’emploi et qui offrent des services qui leur permettront de se concentrer exclusivement au développement de leur activité.

« Nous espèrons finaliser un partenariat avec le Bureau de Création d’Entreprise de l’APIX en début d’année 2020. »

Avez-vous noué des partenariats avec l’Etat ou des structures publiques sénégalaises dans le sens de faciliter aux entrepreneurs l’accès à des locaux ou à des espaces de travail dédiés ?

Nous envisageons un partenariat avec le Bureau de création d’entreprise- BCA, qui est une structure publique affiliée à l’APIX, et on espère finaliser en début d’année 2020. Et pour les partenariats, tout est envisageable comme l’accompagnement d’entrepreneurs, des rencontres de networking, des tarifs négociés…

Peut-on, quelque peu, assimiler Regus à un incubateur de startups et de PME, où bien votre entreprise ne traite qu’avec des grosses structures déjà solidement établies ?

Regus est plutôt une plateforme communautaire et un incubateur de talents. Dans nos centres, un entrepreneur va pouvoir rencontrer différents partenaires qui vont lui permettre de grandir et de se développer. Nos équipes de community manager et community associate vont organiser des événements et assurer des mises en relation. Un porteur de projet qui démarre en coworking va être en prise directe ou indirecte avec des acteurs de taille plus importante : clients potentiels, fonds d’investissement, et autres. Les entreprises viennent ‘faire de la croissance » ? Quand on est entrepreneur, on le sait, parfois, on se retrouve seul : comment trouver des clients ? comment garder la bonne énergie dans l’ascenseur émotionnel de l’entrepreneuriat ? Nous sommes là pour offrir un cadre de travail rassurant et même galvanisant car au coeur d’une communauté.

Regus est leader mondial du co-working, un concept très prisé dans le domaine de l’entreprenariat. Existe-t-il chez vous une entité dédiée aux entrepreneurs et startups au Sénégal et sur le continent, qui on le sait font face à divers obstacles (logistiques, financiers, managériaux, etc.) ?

Comme je vous l’indiquais précédemment, il s’agit plutôt d’initiatives pour accompagner les entrepreneurs : événements de networking, mises en relations entre nos membres… Nos équipes sont toujours présentes pour être à l’écoute des entrepreneurs. Cette mise en relation peut être mondiale. Nos équipes sont très souvent forces de propositions.

Espace-coworking-regus-Innovafricaregus

« Nos équipes sont toujours à l’écoute des entrepreneurs. »

Concrètement, comment cela passe-t-il ?

 J’ai un exemple très concret et récent : Une société de solutions télécom basée à Paris et fondée par un Français d’origine Malienne souhaite actuellement s’implanter en Côte d’Ivoire et au Sénégal. Nos équipes communiquent à l’international et le renseignent pour préparer cette implantation : domiciliation, mise en relation avec un notaire, etc… Son statut de client Regus lui permet immédiatement d’avoir un accès gratuit dans n’importe quel centre dans le monde pour venir travailler et rencontrer des acteurs locaux. Il peut préparer son implantation en toute sérénité en limitant le risque.

Quelle part de marché l’Afrique représente-t-elle, en termes de pourcentage, dans les activités de Regus ?

L’Afrique représente une part croissante et essentielle des activités. La zone EMEA (Europe Middle Esat Africa) représente 25,7 % du chiffre d’affaires mondial d’IWG (International Workplace Group), la société mère de Regus, soit 617,9 millions de livres sterling en 2018 (+20,7% en un an).

La transformation digitale est-elle partie intégrante dans vos partenariats et relations d’affaires avec vos clients sénégalais et africains ?

Nos échanges sont de plus en plus dématérialisés avec des processus simplifiés. Par exemple, notre application MyRegus permet d’avoir accès en temps réel à l’ensemble des bureaux, espaces coworking et salles de réunions disponibles. La réservation se fait de façon instantanée n’importe où dans le monde. Sur un temps plus long, nous essayons d’avoir un regard prospectif et d’anticiper les grandes tendances : intelligence artificielle, robotique, bureau connectée, blockchain…

Quelle est la place du numérique dans le déploiement de Regus, en Afrique ?

Le numérique nous permet de présenter très rapidement les futurs centres qui seront lancés sur le continent et de les proposer à la vente. Nous montrons toutes les caractéristiques sur notre site et l’application MyRegus. Notre stratégie de référencement naturel est aussi efficace pour assurer notre visibilité numérique. C’est le cas pour la mise en avant de nos centres qui ouvriront en 2020 parmi lesquels Anfa Place à Casablanca (Maroc), Hydra dans le secteur d’Alger (Algérie), Le Serena Mall de Libreville (Gabon), la Tour Niger à Conakry (Guinée), A Djibouti, en Ethiopie.

Entretien réalisé par Amadou BA

Related posts

Leave a Comment