ITU TelecomWorld 2018 : Des panelistes préconisent l’approche genre dans le secteur des TIC

Femmes-TIC-ITU-Innovafrica

A l’occasion de l’édition 2018 du ITU Telecom World, à Durban, en Afrique du Sud, s’est tenu un panel de haut niveau sur l’autonomisation des femmes dans le secteur des TIC. Devant un public enthousiaste, la ministre déléguée sud-africaine au Développement des petites entreprises a invité le gouvernement à créer un environnement propice à femmes en travaillant ensemble entre ministères, entrepreneurs, universités, décideurs politiques, agences de développement étatiques et écosystème des TIC pour relever les défis et saisir les opportunités d’un environnement numérique en mutation – à commencer par la connectivité dans les zones rurales. Selon Mme Lindiwe Daphney Zulu, « Les femmes dans les villages disent entendre parler du numérique, mais qu’il ne parvient pas à elles alors qu’elles souhaitent accéder. »

L’inclusion de la dimension genre est un objectif majeur de l’Union internationale des Technologies (UIT). A ce titre, Malcolm Johnson, le secrétaire général adjoint, a rappelé lors d’une session qu’il animait que l’institution doit en faire plus. Car, selon lui, « les femmes réussissent très bien dans le domaine des TIC, mais l’écart se creuse encore entre les hommes et les femmes, en particulier en Afrique. »

En appelant tout un chacun à prendre conscience de sa responsabilité, Stella Tembisa Ndabeni Abrahams, vice-ministre sud-africain des Télécommunications et des services postaux a également ajouté : « Nous devons élaborer des programmes technologiques pour les filles, de l’enseignement primaire à l’enseignement supérieur, afin de réduire l’écart entre les femmes et l’industrie. Si nous voulons réussir la quatrième révolution industrielle, nous avons besoin d’une armée capable, nous avons donc besoin de femmes. »

Pour sa part, Onica Makwakwa, responsable Afrique pour A4AI à la World Wide Web Foundation, appelle les Etats à intégrer la dimension genre dans leurs politiques pour que les femmes puissent s’épanouir dans le secteur des TIC.  Pour cela, les panelistes préconisent de consulter les femmes pour les aider à élaborer des politiques, à les protéger en toute sécurité dans l’utilisation de la technologie. Le ITU Telecom World a eu lieu du 10 au 13 septembre 2018.

Fatou K. WADE

 

Related posts

Leave a Comment