Jack Dorsey, le PDG de Twitter déclare sa flamme à l’Afrique et son bitcoin

jack-dorsey-pdg-twitter-en-afrique-bitcoin-innovafrica

Jack Dorsey, le patron de Twitter promet de revenir en Afrique, en 2020, cette fois pour y séjourner « trois à six » afin de développer son business, dans le domaine du bitcoin notamment.  

Jack Dorsey, le PDG de Twitter a déjà le mal de l’Afrique. A peine sa tournée africaine terminée, il promet d’y revenir pour y séjourner en 2020, « trois à six mois ». Pour le safari ? Peut-être, mais pour bien plus. Businessman au nez creux, Jack Dorsey a des visées sur le continent, notamment dans le domaine de la cryptomonnaie bitcoin.

Parallèlement à ses activités chez Twitter, Jack Dorsey dirige également Square, une start-up de paiement électronique fondée en 2011.

« Square Crypto – filiale crypto de Square, est une initiative open-source visant à renforcer l’écosystème bitcoin. Nous sommes très, très pro-bitcoin. Il y a plus que suffisamment de travail à faire pour nous là-bas. Cela dit, nous sommes ouverts aux cas d’utilisation émergents et aux technologies complémentaires à bitcoin », parlait ainsi, en juillet, Steve Lee, passionné du bitcoin et ex-cadre de Google recruté par Jack Dorsey pour le projet.

Son périple africain de fin septembre l’a mené en Afrique du Sud, en Ethiopie, au Ghana et au Nigéria. C’est à l’aéroport d’Adis-Abeba, dernière étape de sa tournée, alors qu’il s’apprêtait à prendre son vol, que le boss de Twitter s’est enflammé, via un tweet, pour l’Afrique, en particulier le développement du bitcoin sur le continent.

« Triste de quitter le continent… pour l’instant. L’Afrique définira l’avenir (notamment celui du bitcoin !). Je ne sais pas encore où, mais je vivrai ici 3-6 mois mi-2020. », a-t-il tweeté.

Jack-dorsey-pdg-de-twitter-tournee-africaine-bitcoin-Innovafrica

Related posts

Leave a Comment