Kenya : La fintech 4G Capital annonce la levée prochaine de 10 millions de dollars en bitcoins

Connu pour être à la pointe de l’innovation digitale en Afrique voire e monde, le Kenya n’entend pas s’arrêter en si bon chemin. Premier Etat au monde à initier un système d’emprunt obligataire par paiement mobile, pionnier dans le mobile banking avec M-Pesa, le Kenya vient d’annoncer l’émission prochaine d’obligations en crypto-monnaie. Le but étant de lever 10 millions de dollars et un coupon ciblé de crypto-monnaie de 10%, afin de prouver la viabilité du concept.

Le projet porte la marque de 4G. Cette fintech spécialisée dans la micro-finance et la formation est dirigée par le Britannique Wayne Hennessy-Barrett

Wayne Hennessey-Barette, PDG de 4G, la startup kenyane qui entend lancer un emprunt obligataire en bitcoiy-Barrett.

Selon des responsables de 4G, le lancement de l’opération, qui sera bientôt opérationnelle, s’adresse prioritairement aux jeunes startups. Son lancement est prévu en avril 2018 et elle sera pilotée par la plateforme canadienne Finhaven. 4G renseigne que les retours seront payés chaque mois en cryptomonnaie ou bitcoin. Par cette annonce le Kenya se démarque des nombreux pays qui s’opposent à l’utilisation des bitcoins.

 

Fatou B. DIOP

Related posts

Leave a Comment