L’Afrique subsaharienne comptera 420 millions d’internautes mobiles d’ici 2025

« 420 millions de personnes pourraient accéder aux services internet en 2025 au sud du Sahara ». C’est ce qu’on peut lire dans une nouvelle étude de la GSMA (Groupement des opérateurs mobiles), intitulée The Mobile Economy : Sub-saharian Africa 2018. C’est presque le double du nombre de 250 millions de smartphones en service, évalué fin 2017.

Le rapport indique à cet effet que le nombre de smartphones continue d’augmenter du fait de la baisse relative des prix, qui contribue à accélérer la migration vers les réseaux et services mobiles 3G/4G à large bande.

En Afrique subsaharienne s’il y a un secteur qui marche fort, c’est bien celui de la téléphonie mobile. Selon l’étude de la GSMA, la zone comptera 634 millions d’utilisateurs de téléphone mobile. En d’autres termes, « plus de la moitié de la population de l’Afrique subsaharienne sera abonnée à un service de téléphonie mobile à l’horizon 2025 », indique le rapport.

Déjà, entre 2017 et 2018, le nombre de détenteurs de téléphone mobile a connu une hausse de 8 %. Ils étaient 44 % à bénéficier d’un téléphone mobile, en 2017, contre 52% de la population, en 2018. Toutefois, le taux est encore nettement inférieur à la moyenne mondiale, autour de 66%.

Fatou K. WADE

Related posts

Leave a Comment