« L’Afrique subsaharienne se comporte bien dans le domaine de l’innovation. » (Rapport)

Globalement, note le rapport sur l’Indice mondial de l’innovation « l’Afrique subsaharienne se comporte relativement bien dans le domaine de l’innovation. »En effet, depuis 2012, la région compte plus de pays parmi le groupe des innovateurs performants que toute autre région. Toutefois, « il sera important pour l’Afrique de préserver son élan d’innovation actuel », indique également l’étude, publié ce mardi 10 juillet, à New York. Comme l’année dernière, l’Afrique du Sud occupe la première place parmi toutes les économies de la région (58ème), suivie par Maurice (75ème), le Kenya (78ème), le Botswana (91ème), la République-Unie de Tanzanie (92ème), la Namibie (93ème), le Rwanda (99ème) et le Sénégal (100ème). Ainsi, le Kenya, la République-Unie de Tanzanie et la Namibie améliorent leur classement par rapport à 2017, tandis que le Rwanda et le Sénégal restent stables et les trois autres économies (Afrique du Sud, Maurice et Botswana) perdent leurs positions au niveau mondial. Les seize autres économies de la région Afrique subsaharienne se situent à des rangs en dessous des 100. Neuf d’entre elles se sont améliorées depuis 2017 : Madagascar (106ème), Cameroun (111ème), Mali (112ème), Zimbabwe (113ème), Malawi (114ème), Nigeria (118ème), Guinée (119ème), Zambie (120ème) et Niger (122ème). En raison de problèmes liés à la couverture des données, l’Éthiopie et le Burundi ne font pas partie du classement 2018, tandis que le Ghana est réintégré après avoir quitté, en 2017, l’Indice global de l’innovation.

Ce rapport, publié ce mardi 10 juillet, à New York, est produit par l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (Ompi) et ses partenaires. Vingt-quatre économies de la zone Afrique subsaharienne ont été étudiées dans le cadre du rapport 2018.

Mouhamed KEBE

Related posts

Leave a Comment