Marathon du Sahel : Cinq « champions régionaux » primés

Gérard-Niyondiko-créateur-de-Maïa-1er-prix-Marathon-du-sahel-Innovafrica

Pour la première édition du Marathon du Sahel, une compétition sur 42 jours, et dans 7 pays qui a pour but de faire émerger les meilleures startup early stage du Sahel, le premier Prix est allé au Burkinabé Gérard Niyondiko pour Maïa, une pommade qui protège du paludisme. Au total cinq startuppers ont été respectivement primés.

MAÏA – Burkina Faso

1er Prix – Meilleure solution de développement

Gérard Niyondiko, créateur de Maïa, une pommade qui protège du paludisme. Ingénieur diplômé à 2iE, Gérard possède aussi une licence en Chimie et compte sept ans d’expérience professionnelle en tant que professeur de Chimie, en plus d’avoir été responsable technique de Punch Tropical Beverage au Burundi.

MOONSOFT – Guinée
2ème prix : Meilleure solution contre le changement climatique

Guinéen Gbadé Koivogui, fondateur de la startup Moonsoft. Sa solution consiste à un bio-digesteur intelligent qui permet de transformer des déchets organiques en biogaz pour une cuisson rapide et smart.

SANZARA – Mali
3ème prix : Entrepreneuriat féminin

Mariam Cissé (ci-dessous), fondatrice de Sanzara, une chaine de distribution de produits frais et locaux (légumes, fruits, volailles, charcuterie, poissons et fruits de mer).

Mariam Cissé, fondatrice de Sanzara-3e-prix-maratho-du-sahel-Innovafrica

SENVITALE – Sénégal
4ème prix : Meilleure mise en pratique

Abdoul Aziz ben Mayoro Diop, fondateur de Senvitale, a créé le passeport santé digital avec QR code pour rendre les informations vitales accessibles instantanément.

TOOGA ALIMENTATION ANIMALE – Mauritanie
5ème prix : Coup de cœur du public

Baba Mohamed, fondateur de Tooga Alimentation fabrique de l’aliment de bétail à partir du mélange d’une plante dévastatrice et de dattes du désert.

287 projets ont passé le premier tour de sélection, parmi plus de 1200 initiatives. Seuls 30 projets ont été retenus à l’issue des 2 phases de comités afin de participer à un programme intensif de 42 jours.

14 startups ont été ensuite déclarés « Champions Nationaux », et ont été invités à défendre leur projet à Bamako, avant la sélection finale de 5 heureux gagnants définitifs.

Related posts

Leave a Comment