Mobile Banking : BCP devient action majoritaire de Wizall et étend les activités de sa filiale ATPS

BCP-Wizall-AMIFA-ATPS-Innovafrica

La Banque centrale populaire (BCP), à travers sa filiale sénégalaise, Banque atlantique Sénégal officialise une prise de participation majoritaire dans la startup WIzall, un opérateur sénégalais de Mobile Money. « La solution Wizall a démontrés a pertinence, puisque c’est par exemple à travers elle que sont payés les salaires des employés non bancarisés du chantier du Train Express Régional de Dakar. C’est également à travers Wizall que plusieurs dizaines de milliers de bourses étudiantes sont versées chaque mois », a dit M. Kamal Mokdad, le directeur général du groupe BCP en charge de l’international.

Cette opération intervient dans le cadre du processus de déploiement de la nouvelle identité visuelle des filiales subsahariennes du groupe marocain. Parla même occasion, BPC a annoncé l’extension de l’activité de sa filiale sénégalaise ATPS dans les autres pays de la zone Uemoa. ATPS officie dans l’agrégation des transferts et services à valeur ajoutée.

La nouvelle orientation de la Banque atlantique Sénégal s’appuie sur trois piliers : l’accompagnement du secteur privé, en particulier les PME et TPE, l’investissement dans la deuxième phase du Plan Sénégal émergent (PSE) sur la période 2019-2023, enfin une la stratégie de pénétration du marché visant les particuliers, par des offres digitalisées. Ce dernier axe prioritaire s’appuie sur des offres de crédits immobiliers, de microcrédit et de produits et services adaptés aux besoins de la diaspora.

Wizall et ATPS seront chargés du déploiement des activités de Mobile Banking, y compris les activités de transfert et de paiement. « Le périmètre de nos deux filiales – Wizall, startup sénégalaise de paiement mobile, de règlement de factures et de transfert rapide d’argent, et ATPS, agrégateur de services financiers et gestionnaire de réseau d’agents de proximité, sera étendu à l’ensemble des pays de l’Afrique de l’Ouest en totale synergie avec nos réseaux Banque Atlantique et AMIFA », a annoncé le DG de la BCP.

Le financement des activités génératrices de revenus, des micro-entrepreneurs et des TPE, en particulier dans le monde rural, sera assuré par AMIFA Sénégal. A l’instar des pays de la zone Uemoa, au Sénégal, le taux de bancarisation conventionnelle est faible (18%). Néanmoins, plus de la moitié de la population sénégalaise utilise le mobile pour des transactions financières.

Fatou B. DIOP

Related posts

Leave a Comment