Mobile Money : Plus de 1,3 milliards de dollars traités par jour

Mobile-Money-GSMA-Innovafrica

Dans son dernier rapport publié à la fin du Mobile World Congress de Barcelone (25 au 28 février 2019), la GSMA note une évolution notable du nombre d’utilisateurs d’argent mobile et de transactions via ce type de plateforme.

En 2018, plus de 1,3 milliards de dollars par jour en transactions financières ont été traités via les services de monnaie mobile dans le monde. Selon la GSMA qui en a fait l’annonce dans son dernier rapport publié en anglais, State of the Industrie report on Mobile Money 2018 (Etat de l’industrie de l’argent mobile 2018, Ndlr), « le secteur de l’argent mobile a enregistré un nombre record de 143 millions de nouveaux clients enregistrés en 2018 par rapport à 2017. » Soit une croissance de 20%/

En effet, indique l’association internationale des opérateurs et constructeurs de téléphonie mobile, les comptes d’argent mobile continuent de fournir une passerelle vers des services qui améliorent la vie, tels que les soins de santé, l’éducation, les services financiers, l’emploi et la protection sociale, qui atteignent des clients traditionnellement mal servis par le système financier. Par conséquent, « les taux d’activité et les valeurs des transactions continuent de croître régulièrement. »

En 2018, l’adoption du smartphone a considérablement augmenté dans les marchés émergents. Ce qui a permis l’accès à une clientèle plus large, et aux fournisseurs de proposer une gamme plus large de produits et services financiers via des applications conviviales. « L’interopérabilité est également restée une priorité stratégique du secteur, non seulement pour accroître l’utilité de l’argent mobile, mais également le nombre d’utilisateurs », peut-on lire dans le rapport.

Autre remarque de taille soulignée dans le rapport : « Les principaux moteurs de la croissance numérique en 2018 ont été les décaissements et les paiements de factures – un signe que les fournisseurs d’argent mobile deviennent de puissants partenaires pour les entreprises. »

Fatou B. DIOP

 

Related posts

Leave a Comment