Afrique de l’Ouest : Orange renforce sa connectivité grâce à un investissement dans le câble sous-marin MainOne

Orange-MainOne-Innovafrica

Le Groupe Orange signe avec la société MainOne Cable Company la signature d’un contrat pour encadrer son investissement dans le câble sous-marin MainOne sur la côte de l’Afrique de l’Ouest. Le partenariat entre Orange et MainOne permettra d’assurer la construction et l’installation de deux nouvelles branches et stations d’atterrissement. Ces branches connecteront le câble à Dakar (Sénégal) et à Abidjan (Côte d’Ivoire) d’ici mi-2019.

Cet investissement permettra à Orange d’acquérir plus de capacité, renforçant ainsi sa position au sein de l’écosystème africain des télécommunications.

Le câble MainOne comprend actuellement un câble sous-marin d’une longueur de 7000 km, installé en 2010, et des stations d’atterrissement au Nigeria, au Ghana et au Portugal. Orange sera propriétaire de la station d’atterrissement à Dakar. La gestion de l’installation de ces deux nouvelles branches est confiée à Orange Marine, détenue à 100 % par le Groupe Orange.

Des opportunités en termes de connectivité, de capacité et de croissance

Grâce à cette nouvelle connexion, les populations locales pourront bénéficier d’une meilleure connectivité, de prix plus abordables et l’accès à de nouveaux services. Orange bénéficiera de plusieurs térabits par seconde de bande passante supplémentaire pour le développement des services fixes et mobiles en Afrique. Plus concrètement, cette extension de câble offre l’opportunité d’améliorer la connectivité et de proposer une gamme de services plus étendue pour Orange Côte d’Ivoire et La Sonatel (Sénégal).

MainOne propose en outre un acheminement alternatif garantissant la redondance du trafic voix et data. En cas de problème, ce dernier peut être redirigé vers d’autres câbles de la zone, comme SAT3, WASC, SAFE et ACE.

Ce nouveau partenariat permet à Orange d’affirmer sa position d’acteur majeur sur le marché des câbles sous-marins. Le Groupe s’attache en tant que tel à accroître la qualité de service de ses réseaux mondiaux et la disponibilité des nouveaux services numériques auprès des utilisateurs finaux.
Le Groupe investit massivement en faveur de la construction d’infrastructures et de l’accès aux services de communication sur le long terme.

Un actif clé du réseau haut débit du Groupe en Afrique

« L’ambition d’Orange sur les réseaux internationaux est à la fois de répondre aux besoins de nos filiales de disposer d’un accès fiable au réseau haut débit mondial et d’accroître notre leadership sur le marché international de la vente en gros de services de données. Ce partenariat avec MainOne nous permettra de renforcer notre présence, avec de nouveaux atouts importants en Afrique de l’Ouest »,  s’est réjouit Jérôme Barré, CEO Orange Wholesale & Réseaux Internationaux.

« L’essor de nouveaux services numériques en Afrique a joué, ces dernières années, un rôle crucial dans le développement social et économique. Les réseaux de meilleure qualité et les équipements aux prix plus abordables permettent de faire tomber les barrières qui freinent l’accès à nos services. C’est dans ce contexte qu’Orange, dans le cadre de sa stratégie multi-services, cherche à se positionner en tant que partenaire clé de la transformation digitale du continent. Grâce à ce nouveau partenariat, Orange garantira et améliorera l’accès direct à des services haut débit dans deux de ses pays les plus importants, le Sénégal et la Côte d’Ivoire », a confié Alioune Ndiaye, président-directeur général d’Orange Afrique et Moyen-Orient.

Funke Opeke, présidente-directrice générale de MainOne réitère l’engagement de la société en faveur d’une Afrique de l’Ouest connectée : « MainOne continue de mener la transformation digitale de notre sous-région en investissant dans une connectivité abordable afin de favoriser le développement économique. Notre objectif est de combler le fossé numérique au sein de l’Afrique de l’Ouest mais également entre cette région et le reste du monde. Nous sommes déterminés à renforcer l’accès au haut débit en Afrique de l’Ouest et sommes convaincus que nos investissements dans cette infrastructure sous-marine à la pointe de la technologie permettront de poursuivre la libéralisation du marché international du haut débit, une initiative qui bénéficiera aux clients d’Orange et aux clients wholesale et améliorera les services numériques dans la région. »

Orange est présent dans 20 pays en Afrique et au Moyen-Orient et compte 119 millions de clients au 30 juin 2018. Avec 5 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2017, cette zone est une priorité stratégique pour le Groupe. Orange Money, son offre phare de transfert d’argent et de services financiers sur mobile disponible dans 17 pays compte plus de 38 millions de clients. Orange, opérateur multi-services et partenaire de référence de la transformation digitale sur le continent, apporte son savoir-faire pour accompagner le développement de nouveaux services numériques en Afrique et au Moyen-Orient.

Papa A. THIAM

Related posts

Leave a Comment