Orange se lance dans l’énergie solaire en Afrique de l’Ouest

Dans sa stratégie de diversification de son en Afrique, le groupe Orange se déploie sur le secteur de l’énergie. Plus précisément dans l’électrification avec le lancement d’Orange Energie. D’abord en République démocratique du Congo (RDC), puis à Madagascar, et bientôt au Burkina Faso.
Orange ne s’arrête pas là, puisque qu’il lancera le servira Orange Energie dans quatre autres pays : Côte d’Ivoire, Guinée, Mali et Sénégal. Prévu au courant du premier semestre 2018, le programme comprend la distribution de 12 000 kits Orange Energie.
L’étape suivante verra le déploiement massif ce service dans les pays Orange, et la commercialisation de plusieurs centaines de milliers de kits dans les cinq prochaines années.
Pour le président-directeur général d’Orange Afrique et Moyen-Orient, Bruno Mettling, « Orange veut être beaucoup plus qu’un opérateur télécom en Afrique. Il veut être un fournisseur de services essentiels à la population. Le développement de solutions permettant au plus grand nombre d’accéder à des biens essentiels au quotidien comme l’énergie durable, est un message fort en ce sens. »
En 2017, le Groupe Orange en Afrique et au Moyen-Orient, c’est 20 pays couverts, plus de 130 millions de clients, 5 milliards d’euros de chiffre d’affaires. Son offre phare de transfert d’argent et de service financier sur mobile, appelée Orange Money, est disponible dans 17 pays et compte plus de 37 millions de clients. La stratégie du Groupe en Afrique et au Moyen-Orient est de se positionner comme partenaire majeur de la transformation numérique et du développement de nouveaux services digitaux.

Fatou B. DIOP

Related posts

Leave a Comment