Prix Anzisha 2018 : la fondation Mastercard et l’Académie de leadership africaine dévoilent la liste des 20 finalistes

The-Anzisha-Prize-2018-Innovafrica

L’entreprenariat est essentiel à la croissance économique de l’Afrique et c’est l’une des clés pour créer des possibilités d’emploi pour les jeunes sur tout le continent. A ce titre la Fondation Mastercard, en partenariat avec l’Académie de leadership africaine (ALA) (AfricanLeadershipAcademy.org), a annoncé ce 3 octobre la liste de 20 des plus jeunes et brillants entrepreneurs d’Afrique pour participer au programme de Bourses d’Anzisha, une affiliation à vie qui contribuera à accélérer leur parcours vers le succès entrepreneurial. Mardi 23 octobre, ces 20 finalistes concourront pour le Prix Anzisha, premier prix d’Afrique pour ses plus jeunes entrepreneurs.

Le Prix Anzisha récompense de jeunes entrepreneurs ayant développé et mis en œuvre des solutions novatrices ayant trait aux défis sociaux, ou lancé des entreprises qui réussissent au sein de leurs communautés. Sélectionnés parmi plus de 600 candidats venus de 13 pays, les finalistes sont équipés des outils dont ils ont besoin pour développer leur activité et attirer des investissements, et sont accompagnés et encadrés par des experts du secteur. En tant que Boursiers Anzisha, ils font figure de modèles inspirant l’esprit entrepreneurial chez leurs pairs, et créant des opportunités d’emploi dans leurs communautés.

Dans sa 8e année, le programme de Prix Anzisha attire de jeunes entrepreneurs venus de toute l’Afrique et, pour la première fois, le Prix récompense les réalisations d’entrepreneurs du Bénin, de Libye, et de Sierra Leone. Les candidats représentent un large éventail d’efforts d’entrepreneuriat, dans des secteurs comme la fabrication, la mine et les soins de santé, mais les agripreneurs continuent de dominer le répertoire de candidatures.

«Encourager les jeunes entrepreneurs »

« Ce qui rend le Prix Anzisha unique en son genre est son engagement dévoué en faveur des jeunes nouveaux venus sur le marché du travail en Afrique, comme moyen pour encourager d’autres jeunes entrepreneurs à fort potentiel sur le continent. Nous voulons que ces histoires touchent les bonnes personnes, au bon moment, afin de susciter leur intérêt et leur entrée dans l’entrepreneuriat », a déclaré Josh Adler, vice-président du département Croissance et entrepreneuriat à l’Académie de leadership africaine.
« Investir dans les jeunes entrepreneurs pour relever le défi de l’emploi des jeunes est au centre de la stratégie Young Africa Works de la Fondation », a déclaré Koffi Assouan, gestionnaire de programme à la Fondation Mastercard. « Ces boursiers relèvent des défis dans leurs communautés et stimulent la création d’emplois et la croissance économique durable en améliorant l’efficacité dans le secteur de l’agroalimentaire. Nous les félicitons pour leur réussite. »

Les 20 finalistes s’envoleront pour Johannesbourg pour participer pendant dix jours à un camp d’entraînement pour entrepreneurs, où ils suivront une formation intensive de la célèbre faculté Entrepreneurial Leadership de l’Académie de leadership africaine. Ils seront formés pour savoir comment présenter leur entreprise à un panel de juges et tenter de remporter une part du prix en espèces de 100 000 dollars. Le gagnant du premier prix recevra 25 000 dollars. Le reste de l’argent du prix sera partagé entre les finalistes restants. Par ailleurs, chaque finaliste est inscrit à un programme de Bourses qui apportera plus de 7 500 dollars de soutien et de services additionnels. Les lauréats seront annoncés durant une soirée de gala extraordinaire le 23 octobre, avec un discours liminaire de Sim Shagaya, entrepreneur nigérian qui est le fondateur et l’ancien PDG de Konga.com, l’un des plus importants sites Web de commerce électronique d’Afrique de l’Ouest.

Fatou K. WADE

 

Related posts

Leave a Comment