Rapport GSMA : « La téléphonie mobile rapportera plus de 50 milliards de dollars par an à l’économie de l’Afrique de l’Ouest d’ici 2022 »

C’est le nouveau rapport de la GSMA qui le souligne : « Le secteur de la téléphonie mobile en Afrique de l’Ouest devrait contribuer à hauteur de plus de 50 milliards de dollars par an à l’économie de la région d’ici 2022. » Intitulée « L’économie mobile : Afrique de l’Ouest 2018», l’étude révèle également que la contribution de l’écosystème mobile de la région a été de 37 milliards de dollars en 2016, soit 6,5 % du Pib). D’ici cinq ans, celle-ci montera à 51 milliards de dollars (7,7, % du Pib).
D’après le rapport de la GSMA, l’apport économique du numérique d’ici 2022 sera stimulée par la forte croissance du nombre d’abonnés et le passage aux réseaux et services mobiles à haut débit.
La région ouest-africaine comprend les 15 pays membres de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao). À la fin de l’année 2017, elle comptait 176 millions d’abonnés uniques en téléphonie mobile. L’étude de la GSMA estime que ce nombre devrait continuer à progresser au cours des prochaines années. « 72 millions d’abonnés supplémentaires à la téléphonie mobile sont prévus en Afrique de l’Ouest d’ici 2025, ce qui augmentera le taux de pénétration des abonnés pour atteindre 54%. » Ce qui a fait dire a John Giusti (au centre sur la photo, avec à sa droite M. Bruno Koné, minsitre ivoirien de l’Economie numérique): « Le rapport démontre le rôle essentiel joué par l’écosystème mobile en Afrique de l’Ouest pour stimuler la croissance économique, autonomiser les citoyens de la région, et atteindre les objectifs de développement durable des Nations Unies. » Le directeur de la Réglementation de la GSMA, participait au
« Mobile 360 – Afrique de l’Ouest », à Abidjan (11-12 avril 2018). La GSMA est l’organe représentant les intérêts des opérateurs de téléphonie mobile dans le monde entier.

Mouhamed KEBE

Related posts

Leave a Comment