Sénégal : 2000 jeunes seront formés à l’entreprenariat dans les métiers du pétrole et du gaz

Atelier-PDCEJ-formation-métiers-pétrole-et-gaz-Sénégal-Innovafrica

Ce 16 décembre 2019, s’est ouvert à Dakar, l’Atelier d’échanges sur les métiers du pétrole et du gaz. Le but : Former 2000 jeunes, dans une dynamique de transfert de technologie en plus de les outiller pour l’entreprenariat dans ces secteurs.

En 2022, le Sénégal rejoindra le cercle fermé des pays producteurs de pétrole et de gaz. Pour que ces ressources profitent davantage aux populations locales, rien de tel que la formation de ressources humaines de qualité en quantité. C’est tout le sens de l’Atelier d’échanges sur les métiers du pétrole et du gaz, tenu ce matin dans la capitale sénégalaise.

A l’initiative des ministères du Pétrole et des énergies ; de l’Emploi, de la formation professionnelle et de l’artisanat, de l’Office national de formation professionnelle (ONPF) et de partenaires techniques et financiers comme la Banque africaine de développement (BAD) et des majors du pétrole et du gaz, cette entre entre dans le cadre du Projet de développement des compétences et de l’entreprenariat des jeunes (PDCEJ).

Porté par l’Etat du Sénégal sur financement de la BAD, « le projet a pour objectif, entre autres, de former 2000 jeunes et de construire et d’équiper un centre de formation sur les métiers du pétrole et du gaz », a indiqué Moustapha Cissé, le chef du projet.

Pour le ministre de l’Emploi, de la formation professionnelle et de l’artisanat, « il est bien d’avoir des connaissances dans les métiers du pétrole et du gaz, mais il ne faudrait pas occulter de doter nos ressources humaines de compétences entrepreneuriales. » Mieux, a ajouté M. Dame Diop, « le Sénégal a pris toutes les dispositions. Aux entreprises pétrolières et gazières de réaliser le contenu local, qui passe également par la formation des jeunes Sénégalais dans ces métiers. »

Dans une approche multisectorielle, regroupant toutes les parties prenantes, la mise en œuvre des programmes de formation sera réalisée en partenariat avec l’ONFP et en collaboration avec Invest in Africa (IIA).

L’atelier a réuni les professionnels et acteurs du secteur du pétrole et du gaz. Il permettra d’identifier les besoins fondamentaux et prioritaires en ressources humaines qualifiées dans les quatre prochaines années par la planification et la mise en œuvre de formations adaptées au besoin du secteur.

Related posts

Leave a Comment