Sénégal : Dakar abritera une startup-studio à vocation panafricaine d’ici la fin de l’année

#JFD19-Raoudath-Aminou-Startup-studio-Innovafrica

Elle a réservé la primeur de l’annonce du lancement à la Journée de la Femme Digitale africaine (Dakar, 13-14 juin 2019). Raodath Aminou (sur la photo), entrepreneure Tech béninoise va mettre sur le pied « Ileola », une « startup-studio », dans la capitale sénégalaise d’ici la fin de cette année 2019.  

Dakar va abriter une startup-studio d’ici la fin de cette année. C’est la promotrice qui en a fait l’annonce, ce 13 juin 2019, dans la capitale sénégalaise. Faisant partie des speakers de la Journée de la Femme Digitale Africaine, a informé de l’ouverture d’Ileola au terme de la levée de fonds que la startup-studio est en train de formaliser.

« Notre startup-studio sera basée à Dakar, au Sénégal, d’ici la fin de l’année. Nous sommes en train de formaliser notre première levée de fonds pour la lancer d’ici la fin de cette année 2019 », a informé l’entrepreneuse Tech Raodath Minou, lors de la Journée de la femme digitale africaine. L’entrepreneure panafricaine d’origine béninoise compte lever 1,5 millions d’euros. Elle invite ainsi les investisseurs qui partagent son envie de stimuler l’innovation africaine et « qui croient à ce nouveau modèle pour accompagner l’entreprenariat sur le continent. »

Une startup studio est une fabrique de startups, qui propose un ensemble de services aux entrepreneurs (marketeurs, designers, graphistes, développeurs, juristes, etc.).

Chez Ileola, « nous avons développé un modèle entièrement centré sur l’entrepreneur. Nous recrutons des profils d’entrepreneurs qui, mis en collaboration avec d’autres compétences, identifient une ou des problématiques et développent ensemble la ou les solutions technologiques adéquates », explique l’ancienne analyste qui a passé trois ans chez Edmond De Rothschild Asset Management.

Sur le choix de Dakar pour abriter sa startup-studio, outre sa fibre panafricaine chevillée au corps, Raodath Aminou avance « la maturité et la créativité de l’écosystème Tech sénégalais, mais également les facilités que proposent les pouvoirs publics pour l’entreprenariat ainsi que l’implantation de nombreuses multinationales. »

Baba BA

 

Related posts

Leave a Comment