Sénégal : la numérisation de 30 000 pensions à Dakar permettrait un gain de 129 millions FCFA par an (Etude UNCDF)

Numération des pensions-Sénégal-Innovafrica

D’après une récente étude de l’Agence d’investissement des Nations Unies (UNCDF, en anglais) datée de novembre 2018, la numérisation des programmes sociaux permettrait de réaliser des économies pouvant aller jusqu’à 75% des coûts opérationnels et élargir l’inclusion financière, surtout chez les femmes.

L’étude de la faisabilité pour la digitalisation des paiements de pensions au Sénégal menée par MM4P (Mobile Money for Poor, Ndlr), en 2017, montre en effet que « la poursuite de la numérisation des pensions, par la réduction des coûts qu’elle entraine, permettrait à l’administration d’économiser jusqu’à 129 millions de francs CFA par an sur les quatre sites de paiements de la région de Dakar. »  MM4P est un programme de l’Agence d’investissement des Nations Unies (UNCDF, en anglais).

Cette étude de l’Agence d’investissement des Nations Unies (UNCDF, en anglais), montre également que la numérisation des paiements de l’Agence pour la couverture maladie universelle (ACMU) représente une opportunité pour élargir l’inclusion financière parmi es cibles vulnérables. A ce jour 3 millions de personnes sont concernées par l’ACMU. Selon Better Than Cash Alliance, qui se base sur un entretien avec le directeur général de l’agence CMU, daté de 2017, il s’agit en majorité des femmes et des enfants.  Better Than Cash Alliance est un partenariat entre gouvernements, privés et organisations internationales qui milite en faveur de la transformation digitale dans les modes de paiements.

Numériser les taxes municipales et les frais de services publics (y compris les frais scolaires, soins de santé, timbres, etc.) conduiraient à mieux mobiliser les ressources domestiques, accroitre la transparence et la redevabilité.

Cette numérisation constitue ainsi une opportunité pour l’Etat, les collectivités locales et les établissements publics afin de mobiliser des ressources supplémentaires pour soutenir le développement local et élargir l’accès aux services financiers aux cibles peu ou non-bancarisées (petites entreprises et particuliers à faible revenu).

Mouhamed KEBE

Related posts

Leave a Comment