Sénégal : « La promotion d’une industrie numérique créatrice de valeur ajoutée passe par l’épanouissement du secteur privé des TIC » (Ministre)

SIpen-2019-MENT-Sénégal-Innovafrica

Nouvellement nommée ministre en charge de l’Economie numérique et des télécommunications, Mme Ndèye Tické Ndiaye Diop, estime que le Sénégal doit davantage miser  sur le secteur privé s’il entend réellement promouvoir une industrie numérique. 

Selon le World economic forum, le Sénégal occupe la première place des pays africains de part la contribution du numérique au PIB national. Si le pays bénéficie d’un taux de 3,3 % d’apport de ce secteur, il le doit à une implication réelle du secteur privé dans sa collaboration avec le public.  Selon Mme Ndèye Tické Ndiaye Diop, la ministre de l’Economie numérique et des télécommunications, il est important de noter « l’importance qu’accorde l’Organisation des professionnels des technologies de l’information et de la communication- OPTIC, au renforcement du partenariat public-privé pour l’amélioration de l’environnement des affaires et de la compétitive des entreprises du secteur numérique. »

Preuve de ce partenariat, la ministre cite le mode de financement du de la Stratégie Sénégal numérique 2025 (SN2025) dans lequel 10 % des 1 361 milliards de francs CFA du budget est apporté via une collaboration public-privé.

Ainsi, déclare-t-elle :  « La promotion d’une industrie numérique innovante et créatrice de valeur ajoutée pour l’épanouissement du secteur privé des TIC passe par la mise en œuvre de conditions idoines susceptibles de relever les investissements dans le secteur de l’économie numérique. »

La ministre fraîchement nommée présidait ce 16 avril 2019, la quatrième édition du Salon international des professionnels de l’économie numérique- SIPEN (16-17 avril 2019, Dakar) dont le thème porte sur : « La transformation digitale, accélérateur de l’émergence africaine. »

Hawa THIAM

Related posts

Leave a Comment