Sénégal : « Le gouvernement vise une contribution de 10% du numérique au Pib, à l’horizon 2025 », selon le ministre du Commerce

Actuellement, la contribution des Tic au Pib est fort appréciable. Elle est de 8,7%, d’après les chiffres de la Direction générale de la planification et des politiques économiques (DGPPE) du ministère des Finances. Selon le ministre sénégalais du Commerce (sur la photo), de la consommation, du secteur informel et des PME, « l’objectif du gouvernement est de la porter à 10% à l’horizon 2025. Cela représente 800 milliards de francs CFA en terme de dividende économique. » Et M. Alioune Sarr, de lister quelques projets qui permettront de réaliser cette ambition : « Le gouvernement a entamé la mise en œuvre du projet de Parc des technologies numériques (Ptn) pour aménager 25 hectares sur le pôle urbain de Diamniadio, dans le but de constituer une plateforme de classe internationale de l’innovation et du développement de services numériques, pour les startups et les PME. 40 milliards de francs CFA y seront investis, car nous voulons inscrire le Sénégal dans le top africain des pays en avance sur l’innovation. »
Venu parrainer, le 14 avril 2018, la sortie de la 27e promotion de la section Informatique du Département de mathématiques et informatique de la faculté des sciences et techniques de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar, M. Sarr a rappelé aux heureux récipiendaires l’importance de leur domaine d’étude sur le marché du travail, mais également pour son apport au développement de leur pays. Lui-même ingénieur en Informatique de Gestion, il a jouté : « l’informatique comme filière de formation regorge de débouchés et d’opportunités. » C’est pourquoi, « l’Etat du Sénégal, à travers le Plan Sénégal émergent (Pse) entend faire du secteur digital un pilier important de son économie, par l’amélioration de la connaissance basée sur la technologie et le savoir-faire. »
Ces efforts consentis par l’Etat sénégalais témoignent, selon M. Sarr, de sa foi dans le secteur numérique comme niche de créations d’emplois. Le Sénégal a élaboré, en 2016, une stratégie dénommée Sénégal numérique 2025 (SN 2025) pour inciter l’innovation auprès des populations. Son financement est évalué à plus de 1 345 milliards de francs CFA.

Amadou BA

Related posts

Leave a Comment