Sénégal : Le ministère de l’Economie numérique et Facebook planchent sur la sécurité des femmes et des enfants en ligne

Atelier-Sécurité-enLigne-MENT-Facebook-Innovafrica

Parce que les femmes et les enfants sont les couches les plus vulnérables du cyberespace, le ministère de l’Economie numérique et des Télécommunications du Sénégal, en partenariat avec Facebook a organisé, ce 5 août 2019, un atelier de deux jours sur le thème : « Sécurité des femmes et des enfants en ligne ».

L’objectif de cet atelier sur la sécurité des femmes et des enfants en ligne est de définir un plan d’actions prioritaires pour lutter contre la violence et le harcèlement en ligne et garantir la sécurité des femmes et des enfants.

De manière spécifique, il s’est agi notamment d’identifier les risques liés à l’usage des outils numériques et des réseaux sociaux par les femmes, de partager des initiatives de l’Etat, du secteur privé et de la société civile pour promouvoir la sécurité des femmes, des jeunes filles et des enfants en ligne, de définir un plan d’actions prioritaires, etc.

Venu présider la rencontre, le secrétaire général du ministère de l’Economie numérique et des télécommunications a a rappelé la mise en place du département d’un plan plan d’action et d’un comité de pilotage pour réfléchir sur les aspects techniques et juridiques de la protection des femmes et des enfants en ligne. » Selon M. Yoro Moussa Diallo, ces initiatives se déclinent sous forme d’actions de formation et de sensibilisation en direction de ces usagers. »

Pour la représentante de Facebook en Afrique de l’Ouest, l’entreprise américaine « fait de la sécurité du réseau et de ses différentes applications une priorité. » Mme Aïda Diop en veut pour preuve le centre de Facebook, basé au Kenya, et qui examine les contenus de Facebook dans les langues locales.

Fatou B. DIOP

Related posts

Leave a Comment