Sénégal : Ouverture du premier centre d’enregistrement pour l’obtention d’un permis de conduire biométrique

Permis de conduire biométrique-Sénégal-innovafrica

Après le lancement officiel du permis de conduire biométrique, le 3 août 2018, par le chef de l’Etat, Macky Sall, le premier centre d’enregistrement a ouvert ses portes, ce 3 septembre, à Dakar. Une centaine de personnes a fait le déplacement pour faire parti les premiers détenteurs.

Les permis de conduire seront valides pour une durée de dix ans pour les détenteurs âgés de moins de 45 ans, et trois ans pour au-delà de cet âge.

Trois centres seront ouverts, dans un premier temps, tous à Dakar : Cices, Gare Lat-Dior et Gare Baux maraîchers, avec 25 postes. « Des centres d’enrôlement seront bientôt ouverts dans les régions », a confié Cheikh Oumar Gaye, le directeur sénégalais du Transport routier. Dans la capitale, le changement ou l’établissement du nouveau permis dure 48 heures. Dans les régions, elle sera de sept jours. Le déposant pourra faire le suivi du processus de confection du permis en ligne, via le site internet de Capp Karangué, initiateur du programme, en renseignant l’espace dédié au numéro de récépissé. Le nouveau permis de conduire est dotée d’une puce et indique le groupe sanguin de son titulaire.  « Dans un premier temps, 1 100 000 permis de conduire seront produits », indique le directeur du Transport routier, Cheikh Oumar Gaye. A terme, trois millions de titres de transport seront numérisés.

Le coût de l’opération se chiffre à 10 milliards de francs CFA. Elle est confiée à Gemalto-Sénégal, dirigée par Michel Thomas.

« Les autres titres de transport seront numérisés à partir de du 17 septembre », a également déclaré Gaye.

Fatou B. DIOP

Related posts

Leave a Comment