Société Générale : « Le numérique augmentera la croissance de la banque en Afrique » (Moody’s)

Société_Générale_services_numériques_Innovafrica

La Société Générale mise, entre autres sur la numérisation des centres de gestions locaux, pour atteindre son objectif d’expansion et de croissance en Afrique.

Dans sa stratégie de croissance en Afrique, la Société Générale vise un taux de 8% en chiffre d’affaires et un rendement des capitaux propres de 15% d’ici 2020. Celle-ci s’appuiera sur la numérisation des centres de gestion locaux et des partenariats pour développer les services bancaires aux entreprises.

« Avec des taux d’intérêt toujours bas en Europe et des marchés de capitaux mondiaux difficiles, Société Générale augmentera sa rentabilité en se développant en Afrique », a déclaré Olivier Panis, vice-président et responsable des crédits chez Moody’s.

Seulement cette stratégie n’est pas sans risque. Dans un rapport sur l’expansion de la Société Générale en Afrique, publié ce 25 mars 2019, Moody’s indique que : « Si la stratégie est positive pour les perspectives de rentabilité de la banque, le risque de crédit et opérationnel augmentera. »

Moody’s note toutefois que ces risques accrus sont partiellement atténués par la diversification des activités et par la concentration sur des marchés plus stables.

C’est dans cette veine que la banque se concentre sur le développement de nouveaux produits numériques qui soutiendront la diversification de sa clientèle de particuliers et de PME. « Cela réduira les risques de concentration d’actifs et la génération de revenus d’honoraires moins cycliques », soutient Panis. La banque s’y est déjà mise en lançant, en 2017, Yup, une solution digitale de mobile money.

Fatou B. DIOP

Related posts

Leave a Comment