Téléphonie Mobile : L’Afrique enregistre une baisse de 7% des livraisons au premier trimestre

Pénétration-mobile-en-afrique-IDC-Innovafrica

Selon le cabinet de recherche et de conseil, IDC, la pénétration du mobile sur le continent connaît un repli de 7,1% au premier trimestre de 2019.  

C’est ce qu’on peut appeler, « l’arbre qui cache la forêt ». La dernière décennie, en Afrique, a été marquée par une très forte pénétration des téléphones mobiles. Cela, du fait du développement des réseaux de télécommunication sur le continent, et de la multiplicité d’opérateurs et de revendeurs de téléphones. Pour autant, le marché africain des smartphones a enregistré une baisse de 7,1% de ses livraisons au premier trimestre 2019, pour s’établir à 21,5 millions d’unités, selon les dernières informations publiées par International Data Corporation (IDC), dans son rapport Quarterly Mobile Phone Tracker. Le cabinet mondial de conseil et de recherche en technologies explique cette contre-performance par le le ralentissement économique des deux grandes économies du continent, l’Afrique du Sud et le Nigéria. Dans ce dernier pays, les ventes d’unités de smartphones ont diminué de 12% au premier trimestre par rapport à l’année précédente, tandis que les ventes totales en l’Afrique du Sud ont chuté de 4%.

Sur l’ensemble du continent, IDC prévoit également une contraction des livraisons de téléphones mobiles au deuxième trimestre d’environ 5,3%, en raison de vastes problèmes macroéconomiques mais également des conséquences des tensions commerciales mondiales déclenchées principalement par les États-Unis et la Chine.

Fatou K. WADE

Related posts

Leave a Comment