TROIS QUESTIONS A…Raymond Mendy, directeur général du CTIC Dakar : « Nous accompagnons les entreprises de presse dans leur transition numérique »

Raymond-Mendy-DG-CTIC-Dakar-Innovafrica

En invitant les entreprises de presse à une transformation digitale, M. Raymond Mendy, tout nouveau directeur du CTIC-Dakar depuis le 2 janvier 2019, en remplacement de Mme Regina Mbodj, inscrit sa politique dans dans la ligne tracée par l’incubateur ouest-africain de startups.

Quelles est votre feuille de route pour marquer votre passage de votre empreinte ?

CTIC reste avant tout un incubateur d’innovations, de startups, d’entreprises. Donc, ma feuille de route sera de me concentrer davantage sur le développement des startups, c’est à dire la création d’entreprises, d’emplois, de valeurs, de richesses pour celles-ci, qui investissent dans le numérique.

Vous venez d’organiser un panel sur la presse en ligne (28 mars 2019, Ndlr), notamment sur la monétisation des contenus. Est-ce qu’en dehors de ces débats, y a-t-il des activités plus concrètes pour accompagner les promoteurs de journaux en ligne dans ce sens-là ?

Aujourd’hui les promoteurs de sites d’informations qui viendraient avec un projet d’entreprise à créer ou déjà existante, et qui auront besoin de ce que les Anglo-Saxons appellent « re-engineering » et qui ne trouvent pas leur modèle pourront être accompagnés par le CTIC. Nous les aidons à franchir le pas du numérique. Nous verrons si le produit rencontre un besoin bien spécifique et que ce besoin réponde aux normes du numérique. Ainsi, nous les accompagnerons techniquement par un encadrement, en leur fournissant toutes les capacités techniques ou en les mettant en relation avec les personnes-ressources, et en leur faisant bénéficier du coaching, du mentorat dans les domaines spécifiques aux problèmes qu’ils rencontrent.

Là, vous parlez de la presse en ligne. Quid de la presse classique ?

Je parle de la presse numérique, mais celle classique également a sa place. Il faudra par ailleurs qu’elle manifeste sa volonté de numérisation, de transformation digitale. Nous l’accompagnerons à se numériser, donc, à vendre en ligne, à tirer partie de l’économie numérique, etc. En tant qu’incubateur numérique, c’est aussi cela le rôle du CTIC.  Nous accompagnons donc la presse classique à se numériser, vendre en ligne,  tirer partie de l’économie numérique. Nous ouvrant dans la dématérialisation, et sommes prêts à accompagner toute entreprise de presse sur tous les aspects de l’écosystème numérique : la publicité digitale, la monétisation du contenu, etc.

Propos recueillis par Amadou BA

 

Related posts

Leave a Comment