VivaTech 2019 : Sanofi lance un concours pour les startups du continent

VivaTech-2019-Afric@Tech-Sanofi-Innovafrica

À l’occasion de VivaTech, qui se tiendra à Paris du 16 au 18 mai 2019, Sanofi, acteur majeur de l’innovation en Afrique, lance trois challenges aux start-ups africaines. Au terme de cette émulation, dix start-ups sélectionnées seront invitées à présenter leurs solutions innovantes dans le cadre d’Afric@Tech, un espace dédié au continent africain au sein de Viva Technology.

Selon les organisateurs, les startups participantes devront faire preuve d’innovation et proposer des solutions pour améliorer l’accès aux soins et transformer l’écosystème de santé dans les pays du continent africain. Les trois challenges de Sanofi « visent à identifier, sélectionner et accompagner les meilleures startups dans leur volonté de concevoir les solutions de demain dans le domaine de la santé sur le continent africain », indique le communiqué qui est parvenu.

Le premier challenge consiste à apporter des solutions pour améliorer la sensibilisation, le diagnostic et la prise en charge des patients souffrant du diabète. Aujourd’hui, plus des deux tiers des adultes vivant avec le diabète en Afrique ne sont pas conscients de leur maladie. Une fois le diagnostic établi, la plupart des patients demeurent sans traitement ni contrôle, principalement en raison du manque d’accès aux soins, des faibles ressources financières, du déficit d’infrastructures médicales et d’éducation des patients.

Dix startups seront sélectionnées

Le deuxième challenge concerne la facilitation de l’accès aux soins et aux médicaments dans les zones reculées, de la gestion de la chaîne d’approvisionnement à la recherche de solutions de paiement alternatives. Le défi ici est de mettre en place un système qui puisse permettre une meilleure prise en charge des patients, même dans les zones les plus isolées. Sanofi recherche des outils de développement pour parcourir le « dernier kilomètre » par le biais du commerce électronique, de la vente directe en pharmacie, de la vente directe au patient, etc.

Enfin, le dernier enjeu est d’aider les décideurs à mieux exploiter les méga-données en matière de santé pour reconnaître et prédire les maladies, à des fins de recherche et pour améliorer la gestion des soins de santé.  Ce challenge vise à identifier des solutions d’aide à la décision et à l’évaluation des partenariats public-privé.

Les dix startups sélectionnées défendront leurs projets devant un jury composé de représentants de Sanofi et de professionnels du secteur, et pourront faire la démonstration de leurs solutions devant le public.

En encourageant et en accompagnant l’innovation locale africaine, « Sanofi souhaite créer un écosystème de santé au service du patient en prenant en compte tous les acteurs du secteur : autorités publiques, entreprises privées, start-ups, etc. » Elles seront notées suivant cinq critères : la présentation de résultats concrets positifs dans au moins un pays d’Afrique, la maturité du projet, la pertinence de la solution, du potentiel du marché et du business model, l’expertise de l’équipe et enfin des preuves scientifiques montrant la faisabilité du projet.

L’appel à projets est gratuit et ouvert à tous. Les inscriptions peuvent se faire en ligne dès à présent. Les candidats ont jusqu’au 15 février 2019 pour déposer leur dossier de candidature en ligne, à l’adresse suivante : https://challenges.vivatechnology.com/en/challenges/sanofi-in-africa?lang=en

Mouhamed KEBE

Related posts

Leave a Comment